Europe: face aux trafiquants, les évêques demandent « des voies légales et sûres pour les migrants »

Migrants, Croatie, 2015 © Courtoisie JRS

Migrants, Croatie, 2015 © Courtoisie JRS 

Europe: face aux trafiquants, les évêques demandent « des voies légales et sûres pour les migrants »

Communiqué de la COMECE et du card. Hollerich

« Créer des voies légales et sûres pour les migrants, afin d’éviter qu’ils ne tombent entre les mains de réseaux criminels de passeurs et de trafiquants »: c’est l’appel du cardinal Jean-Claude Hollerich dans ce communiqué de la COMECE publié ce jeudi 11 novembre 2022.

Pour sa part, le président de la Conférence des évêques de Pologne,Mgr Stanislaw Gądecki, demande de prier pour une résolution pacifique à la crise à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie.Le président de l’épiscopat a souligné que les migrants sont principalement victimes d’actions politiques impitoyables et de la cupidité des mafias de passeurs. « C’est pourquoi je tiens à réaffirmer une fois de plus que les personnes touchées par ce mal ont besoin de notre aide et solidarité », a-t-il noté.

AB

*******

La COMECE concernant la crise humanitaire à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie : « Les migrants et les demandeurs d’asile méritent le plein respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux »

Dans le contexte de la situation humanitaire alarmante à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, la COMECE publie une déclaration appelant l’UE et ses États membres à manifester une solidarité tangible avec les migrants et les demandeurs d’asile. Le Cardinal Hollerich : « Tout être humain doit être traité de manière humaine. Les migrants et les demandeurs d’asile méritent le plein respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux, quel que soit leur statut juridique. »

Dans leur déclaration, les évêques de l’Union Européenne déplorent les décès que cette tragédie a déjà causés et prient pour les victimes et leurs familles. « Nous devons tous montrer notre soutien effectif aux familles et aux personnes dans le besoin, qu’elles migrent ou qu’elles cherchent l’asile » – peut-on lire dans la déclaration.

La COMECE se fait l’écho des propos exprimés en diverses occasions par la Conférence des évêques polonais au cours des derniers mois, appelant à adopter avant tout une approche humanitaire de la crise actuelle. « Nous ne pouvons pas permettre que des gens meurent à nos frontières. Tous les efforts pour éviter ces tragédies et pour atténuer la souffrance des gens doivent être faits » – poursuit la déclaration.

S.Em. le Card. Jean-Claude Hollerish s.j., Président de la COMECE, appelle l’Union Européenne et ses États Membres à soutenir la Pologne pour faire face à ce défi humanitaire à sa frontière, ainsi que les autres pays de l’UE dans la région qui pourraient être confrontés à un scénario similaire. « Profiter et instrumentaliser le désespoir des migrants et des demandeurs d’asile a des conséquences humaines graves et néfastes et doit être empêché » – a-t-il déclaré.

Ce sujet a été abordé lors de la réunion du groupe de travail de la COMECE sur la migration et l’asile au début du mois d’octobre dernier, au cours d’un échange avec des membres du personnel de l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

Le 8 octobre 2021, à la suite de la lettre adressée à la Commission européenne par les Ministres de 12 États Membres de l’UE sur les développements aux frontières extérieures de l’UE, le Président de la COMECE a appelé l’Union Européenne et ses États Membres à accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les demandeurs d’asile, en soutenant une perception et un récit positifs autour de la migration.

A cette occasion, le Cardinal Hollerich a également exprimé le soutien de la COMECE pour accroître les efforts en matière de réinstallation mis en œuvre par les États Membres de l’UE, la société civile et les acteurs de l’Église, et pour créer des voies légales et sûres pour les migrants, afin d’éviter qu’ils ne tombent entre les mains de réseaux criminels de passeurs et de trafiquants.

Source: ZENIT.ORG, le 11 novembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s