Le Pape demande aux couples en crise de s’épauler entre eux

Le Pape durant son audience avec l'association "Retrouvaille", le 6 novembre 2021.Le Pape durant son audience avec l’association « Retrouvaille », le 6 novembre 2021.  (Vatican Media)

Le Pape demande aux couples en crise de s’épauler entre eux

Le Pape a reçu samedi 6 novembre les membres de l’association «Retrouvaille», un mouvement italien de soutien spirituel aux couples traversant des difficultés.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

«Ne pas avoir peur de la crise, ne pas avoir peur du conflit»: le Pape François a répété ce leitmotiv en encourageant les couples en difficulté à vivre ces moments comme une «opportunité», douloureuse, certes, pour «faire un saut de qualité dans la relation».

Les couples blessés mais guéris peuvent aider efficacement d’autres couples en difficulté en témoignant de leur traversée. «C’est un cadeau précieux tant sur le plan personnel que sur le plan ecclésial», a expliqué le Pape, en soulignant que les prêtres et évêques eux-mêmes doivent savoir tirer opportunité des crises pour établir «un dialogue réel avec les autres personnes».

«Cela ne peut pas être un discours théorique, une pieuse exhortation; ce ne serait pas crédible. Vous, au contraire, vous apportez un témoignage de vie, a assuré le Pape aux membres de « Retrouvaille« . Vous avez été en crise, vous avez été blessés: grâce à Dieu et avec l’aide des frères et des sœurs, vous avez été guéris, et vous avez décidé de partager votre expérience, de la mettre au service des autres. Merci pour cela, car c’est un geste qui fait grandir, qui fait mûrir les autres couples.»

Accompagner avec patience, à l’imitation de Jésus

Le Pape a expliqué que cette expérience fait de ces couples des témoins du Bon Samaritain et du Christ ressuscité qui montre ses plaies aux disciples. La «compassion pour cet homme blessé abandonné le long de la route» est en fait une compassion «pour les blessures de nous tous». François a donc souligné l’importance du verbe «accompagner», très présent lors des Synodes sur la Famille de 2014 et 2015 et dans son exhortation apostolique Amoris Laetitia.

Ce défi pastoral de l’accompagnement concerne naturellement les prêtres, mais aussi les couples eux-mêmes entre eux. Il s’agit de faire un chemin ensemble, les uns avec les autres, comme «Jésus ressuscité avec les disciples d’Emmaus»«La crise fait partie de l’histoire du Salut», a insisté le Saint-Père, en invitant chacum, comme Jésus, à prendre le temps d’accompagner les personnes en situation de crise, et à faire preuve de «patience, respect et disponibilité». Il a conclu son intervention en confiant les membres de l’association « Retrouvaille » à la protection de la Vierge Marie et de saint Joseph.

Source: VATICANNEWS, le 6 novembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s