Le pape François salue la béatification de María Lorenza Requenses Llonc

María Lorenza Requenses Llonc ©http://lasdiezvirgenessensatas.blogspot.com

María Lorenza Requenses Llonc ©Http://Lasdiezvirgenessensatas.blogspot.com

Le pape François salue la béatification de María Lorenza Requenses Llonc

« Epouse et mère d’une famille du XVIe siècle »

Le pape François a salué la béatification, à Naples, samedi 9 octobre 2021, de María Lorenza Requenses Llonc, « épouse et mère d’une famille du XVIe siècle », en évoquant cette célébration après l’angélus de ce dimanche 10 octobre 2021, place Saint-Pierre.

« Veuve, elle fonda l’Hôpital des Incurables et des Clarisses Capucines à Naples. Femme d’une grande foi et d’une intense vie de prière, elle s’est efforcée de répondre aux besoins des pauvres et des souffrants », a ajouté le pape.

Un miracle attribué à l’intercession de María Lorenza Requenses Llonc (1463-1542), une religieuse catalane, fondatrice de l’hôpital des incurables de Naples et des moniales capucines, a été reconnu par le Vatican, ouvrant ainsi la voie à sa béatification, samedi 9 octobre, à Naples.

La messe de béatification de cette noble dame qui s’est confiée à Dieu toute sa vie a été présidée par le cardinal Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour les causes des saints.Maria Lorenza Llonc vécu, a notamment souligné le cardinal dans son homélie, l’harmonie entre la contemplation et l’action au service des plus petits.

María Lorenza Requenses Llonc est née à Lleida, en Catalogne, vers 1463, lit-on dans sa biographie publiée en catalan par les capucins.

Très jeune, elle épouse Joan Llonc, un Valencien, avec qui elle a trois enfants. En 1480, elle est empoisonnée par une femme de chambre lors d’une soirée dansante et paralysée aux mains et aux pieds.

En 1506, elle accompagne son mari envoyé à Naples en tant que régent de la chancellerie du roi Ferdinand le Catholique. La famille s’établit en cette ville, mais l’époux décède prématurément en 1509.

Selon son souhait, Maria Lorenza est emmenée en pèlerinage au sanctuaire de Lorette où elle est miraculeusement guérie lors d’une célébration eucharistique.

À son retour, elle décide de se consacrer aux pauvres et aux malades de la petite ville de San Nicola al Molo. En 1519, elle fonde l’hôpital des incurables de Naples, construit en 1522 sur son site actuel.

Après 13 ans de soins aux malades, Maria Lorenza et quelques amies, sous la direction de saint Gaétan de Thiène (1480-1547), fondent un monastère à Naples.

Un bref du pape Paul III du 10 décembre 1538 confirme l’érection du monastère sous la Règle de sainte Claire, le confiant à la direction des capucins comme le demande la fondatrice. Une décision pontificale limite le nombre des moniales à 33. D’où l’appellation populaire de « monastère des 33 ». La réforme féminine capucine se répandit dans toute l’Italie, l’Espagne, la France jusqu’au Nouveau Monde, avec des fondations en Amérique centrale et du Sud.

María Lorenza Requenses Llonc meurt le 2 septembre 1539.

Source: ZENIT.ORG, le 10 octobre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s