AUDIENCE GÉNÉRALE DU 6 OCTOBRE 2021: la véritable liberté jaillit de la croix du Christ

Audience : la véritable liberté jaillit de la croix du Christ

Lors de l’audience générale de ce mercredi 6 octobre 2021, le Pape a livré une réflexion sur le sens chrétien de la liberté, à l’aune de l’enseignement de saint Paul. Le Christ ayant libéré tous les hommes par le sacrifice de sa croix, son nom ne peut être utilisé pour asservir ou réduire en esclavage, a lancé le Saint-Père. 

«Le Christ nous a libérés ! Tenez donc ferme et ne vous laissez pas imposer à nouveau le joug de l’esclavage» : le cri de Paul apparait comme une remontrance aux Galates. Il ne peut supporter que cette communauté «après avoir connu et accueilli la vérité du Christ », se laisse fourvoyer «par des propositions trompeuses, passant de la liberté à l’esclavage : de la présence de Jésus qui libère à l’esclavage du péché et du légalisme et ainsi de suite».

«Jaloux» de cette liberté acquise dans le Christ, il encourage donc les Galates à s’y tenir, et à ne pas se laisser imposer le joug de la servitude. Car, a ajouté le Pape, «une prédication qui entraverait la liberté dans le Christ n’est pas évangélique. On ne peut jamais contraindre quelqu’un, ni le rendre esclave au nom de Jésus qui nous rend libres

La vérité doit « inquiéter » le croyant

La liberté chrétienne repose sur deux piliers : la grâce du Seigneur et la vérité. Et le Pape de s’arrêter sur le premier d’entre eux. La liberté est avant tout un «don du Seigneur», fruit de la mort et de la résurrection de Jésus, a-t-il souligné. En fait, «la véritable liberté, la libération de l’esclavage du péché, a jailli de la Croix du Christ». En d’autres termes, Dieu fait du lieu «où nous sommes dépouillés de toute liberté», la source même de la liberté. Voilà le surprenant mystère d’amour de Dieu : il ne peut se comprendre totalement, il se vit.

Le second pilier est la vérité. «La vérité de la foi n’est pas une théorie abstraite, mais la réalité du Christ vivant» qui touche directement toute la vie personnelle au quotidien. La vérité rend libre en transformant la vie d’une personne et en l’orientant vers le bien, a encore affirmé François, pour qui la vérité «doit nous inquiéter, nous poser sans cesse des questions, afin que nous puissions aller toujours plus au fond dans ce que nous sommes vraiment». Sur ce chemin long et difficile, nous sommes soutenus par l’amour qui vient de la Croix, a conclu le Saint-Père : «un amour qui révèle la vérité et nous donne la liberté».

Source: VATICANNEWS, le 6 octobre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s