Massimiliano, l’infirmier qui a « sauvé la vie » du Pape

GEMELLI

VATICAN MEDIA / AFP

Massimiliano, l’infirmier qui a « sauvé la vie » du Pape

Près de deux mois après son opération du colon, le pape François a révélé qu’il devait la vie selon lui à un infirmier. Il s’appelle Massimiliano.

Au cours de l’interview accordée à la radio espagnole Cope, le Pape est revenu sur l’intervention médicale qu’il a subie début juillet. Opéré pour une sténose diverticulaire du sigmoïde –inflammation du colon– à la Polyclinique Gemelli de Rome, le Saint-Père est resté une dizaine de jours hospitalisé. Si le Pape est aujourd’hui en bien meilleure forme, il est longuement revenu sur cette épreuve : « Un infirmer m’a sauvé la vie, un homme très expérimenté, a-t-il assuré avant d’ajouter : c’est la seconde fois de ma vie qu’un infirmier me sauve la vie. » La toute première fois, l’épisode est connu, c’était en 1957. Jorge Bergoglio n’est pas encore prêtre et souffre d’une grave pneumonie. L’infirmière qui prend soin de lui, une moniale italienne, décide alors d’aller contre l’avis des médecins et aurait changer les prescriptions au malade. Le futur Pape s’en serai dès lors trouvé mieux. 

Un homme serviable et discret

Cette fois-ci, l’infirmier qui a l’a soigné a été retrouvé. Massimiliano Strappetti, voilà le nom du héros mystère. C’est le quotidien italien Corriere della Sera qui l’a identifié. Massimiliano est décrit comme un homme « passionné par son travail et extrêmement réservé ». Toujours d’après le journal transalpin, Massimiliano a accompagné le Pape en amont de l’opération. À l’issue de l’intervention, il a continué à le suivre durant sa convalescence. Il ferait même partie des soignants que la foule a pu apercevoir mercredi 11 juillet à l’occasion de l’Angélus prononcé depuis l’hôpital romain.

Le pape François récite l’Angelus depuis sa fenêtre de l’hôpital Gemelli, à Rome, le 11 juillet 2021.

FILIPPO MONTEFORTE / AFP

Ces coups de projecteurs soudains, Massimiliano n’y est pas vraiment habitué. Le soignant s’est surtout illustré en soins intensifs où il a longtemps travaillé dans l’ombre. Le père de famille est également reconnu pour son engagement dans le monde associatif. Sans doute touché par les rencontres qu’il a faites à l’hôpital, le Pape s’était déjà montré reconnaissant envers tous les soignants. Son séjour à l’hôpital lui avait d’ailleurs fait redire son attachement à un système de santé de qualité. Le Saint-Père avait demandé à chaque état de garantir : « un système de santé gratuit qui assure un bon service accessible à tous ».

Source: ALETEIA, le 2 septembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s