Yézidis : le pape François reçoit Nadia Murad

Nadia Murad, 27 août 2021, © Vatican Media

Nadia Murad, 27 Août 2021, © Vatican Media 

Yézidis : le pape François reçoit Nadia Murad

Nadia Murad, Prix Nobel de la paix, survivante du génocide des Yézidis par Daech, a été reçue par le pape François au Vatican, jeudi 26 août 2021, indique Crux Catholic Media en anglais. Il s’agit d’une visite privée qui ne fait pas l’objet d’un communiqué du Vatican. Le Vatican a confirmé la rencontre en début d’après-midi, heure de Rome, mais n’a donné aucun détail, à part noter que Murad était accompagnée de son mari.

C’est la troisième rencontre de Nadia Murad avec le pape François : ils s’étaient brièvement rencontrés en 2017, à l’issue d’une audience générale, puis à nouveau en 2018. Lors de sa dernière rencontre avec le pape, la militante des droits humains lui a remis un exemplaire signé de son autobiographie The Last Girl (Pour que je sois la dernière, publié chez Fayard).

L’épreuve de Nadia Murad a commencé le 15 août 2014, lorsque l’État islamique a pris le contrôle de sa ville, dans la région de Sinjar, dans le nord de l’Irak, peuplée principalement de Kurdes yézidis. Elle et de nombreuses jeunes femmes ont été enlevées et emmenées à Mossoul.

Elle a été offerte à un combattant de Daesh en « cadeau ». L’homme l’a humiliée et torturée quotidiennement. Elle a également été agressée sexuellement à plusieurs reprises par lui et d’autres combattants de l’État islamique.

Après trois mois, elle a réussi à s’échapper et vit depuis en Allemagne et fait campagne pour que la communauté internationale reconnaisse les horreurs commises contre les Yézidis comme un génocide.

Après avoir lu le livre de Nadia, le pape François a déclaré : « C’est l’histoire des Yézidis … Et là-dedans, Nadia Murad décrit quelque chose de terrifiant, de terrifiant. Je vous recommande de le lire. » « Ce livre m’a touché, a-t-il poursuivi. Et quand j’ai entendu Nadia, qui est venue ici pour me raconter des choses…. Terrible ! Puis, avec le livre, toutes ces choses ensemble, ont conduit à la décision [de visiter l’Irak – ndr. »

S’adressant à Vatican News après la fin du voyage du pape en Irak, Murad a déclaré : « Je suis heureuse que mon histoire l’ait interpellé et qu’il se soit senti appelé à transmettre ce message en Irak. Son plaidoyer en faveur de la cause des Yézidis est un exemple pour d’autres chefs religieux de la région afin d’amplifier le message de tolérance envers les minorités religieuses comme les Yézidis. »

Elle a également déclaré que « le fait que 2 800 femmes et enfants Yézidis soient toujours portés disparus, en captivité après presque sept ans, révèle un manque de volonté politique pour protéger les droits humains fondamentaux des femmes et leur sécurité. Cela montre que la violence sexuelle et l’esclavage ne sont pas pris au sérieux par la communauté internationale. Un groupe de travail multilatéral doit être mis en place immédiatement dans le seul but de localiser et de secourir ces femmes et ces enfants. »

Source: ZENIT.ORG, le 27 août 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s