Chine: ordination épiscopale de Mgr Antoine Li Hui nommé par le pape François

Le pape rencontre des pèlerins de Chine © L'Osservatore Romano

Le Pape Rencontre Des Pèlerins De Chine © L’Osservatore Romano

Chine: ordination épiscopale de Mgr Antoine Li Hui, nommé par le pape François

Il avait été nommé en janvier 2021

Mgr Antoine Li Hui, nommé par le pape coadjuteur de Pingliang le 11 janvier 2021, a été ordonné évêque, ce mercredi 28 juillet, en la cathédrale de Pingliang, dans la province chinoise du Gansu, indique le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni.

M. Bruni précise que Mgr Li « est le cinquième évêque chinois nommé et ordonné dans le cadre réglementaire de l’Accord provisoire sur la nomination des évêques en Chine ».

Rappelons que l’’Accord provisoire entre le Saint-Siège et la Chine, sur la nomination des évêques, est « surtout le point de départ pour des ententes plus larges et de long terme », disait L’Osservatore Romano du 22 octobre 2020, alors que l’accord venait d’être prolongé pour deux ans.

Se référant à l’enseignement de la Constitution conciliaire Lumen gentium, le texte devrait progressivement assurer « d’une part l’unité de foi et de communion entre les évêques et, d’autre part le plein service en faveur de la communauté catholique en Chine ».

Le quotidien du Vatican a publié en première page, le 22 octobre 2020, un long communiqué destiné à « approfondir le but et les motifs » du renouvellement pour deux ans de l’Accord provisoire, validé le jour même par les deux parties.

Il redisait que les motifs ne sont pas d’ordre « géopolitique » mais « de nature ecclésiologique et pastorale » : il s’agit de « soutenir et de promouvoir l’annonce de l’Évangile dans ce pays, en reconstituant la pleine et visible unité de l’Église ».

« Le chemin est encore long et n’est pas exempt de difficultés », précisait dans le communiqué. « Profondément conscient » de toutes les questions « préoccupantes », « concernant la vie de l’Eglise catholique en Chine » qui n’ont pas encore pu être abordées, le Saint-Siège « en tient compte et ne manque pas d’attirer l’attention du Gouvernement chinois pour favoriser un exercice plus fructueux de la liberté religieuse ».

Source: ZENIT.ORG, le 28 juillet 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s