AUDIENCE GÉNÉRALE DU 21 AVRIL 2021

Audience générale: la prière vocale, moyen le plus sûr de s’adresser à Dieu

Poursuivant son cycle de catéchèses sur la prière, le Pape François a approfondi ce mercredi matin le thème de la prière vocale. Une «donnée indispensable de la vie chrétienne», enseignée par les Écritures Saintes et par les personnes qui demeurent fidèles à leur mission d’orant. 

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican  

Comment être relié à Dieu? Par la prière, qui est «un dialogue avec Dieu», a d’emblée rappelé le Pape François. «En un certain sens, chaque créature dialogue avec Dieu» mais chez l’être humain, «la prière devient parole, invocation, chant, poésie», par la richesse du langage.

Vigilance du cœur

Les paroles naissent de nos expériences et de nos sentiments. Inversement, elles façonnent notre existence. «C’est pour cette raison que l’Écriture Sainte nous enseigne à prier aussi avec des paroles parfois audacieuses», a expliqué le Souverain Pontife. Les auteurs sacrés savent ce qui habite l’homme. «Personne ne naît saint et lorsque des sentiments mauvais frappent à la porte de notre cœur, nous devons être capables de les désamorcer avec la prière et la parole de Dieu», a insisté le Pape. La prière permet en particulier de lutter contre le diable et ses œuvres.

«La première prière humaine est toujours une récitation vocale», a poursuivi François. Même si prier «ne signifie pas répéter des paroles, la prière vocale est cependant la plus sûre et il est toujours possible de la pratiquer». Le Saint-Père a invité à davantage de méfiance envers les sentiments, «toujours incertains». La prière des lèvres, murmurée ou récitée en chœur, «est toujours possible». Elle est indiquée en particulier par le Catéchisme de l’Église catholique, comme «donnée indispensable de la vie chrétienne», et par le Seigneur lui-même, lequel enseigne à ses disciple le Notre Père.

La fidélité des anciens

Le Saint-Père a également cité en modèle de vertu «l’humilité de certaines personnes âgées» qui, dans l’Église, récitent à mi-voix les prières apprises durant l’enfance. «Ces orants de la prière humble sont souvent les grands intercesseurs des paroisses». Par leur persévérance au long des étapes de leur vie, ils nous montrent que l’«on peut toujours demeurer fidèle à la prière vocale»«C’est comme une ancre: s’accrocher à la corde pour rester là, fidèles, quoiqu’il arrive», a ajouté le Pape avant de recommander la lecture du Récit d’un pèlerin russe pour mieux comprendre en quoi consiste la prière vocale.

«Ne tombons pas dans l’arrogance de mépriser la prière vocale», a mis en garde le Souverain Pontife, car elle est «la prière des simples» qui «adressent à Dieu les demandes qu’il veut écouter». Et si jamais cela nous semble difficile, rappelons-nous que «Jésus ne nous a pas laissés dans le brouillard», puisqu’il nous a transmis la prière du Notre Père.

Source: VATICANNEWS, le 21 avril 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s