Le Pape salue l’exemple de saint Gabriel de l’Addolorata

Saint Gabriel de l'AddolorataSaint Gabriel de l’Addolorata 

Le Pape salue l’exemple de saint Gabriel de l’Addolorata

Le sanctuaire de saint Gabriel de l’Addolorata, en Italie, lance ce samedi le jubilé du centenaire de la canonisation de ce passioniste, décédé en 1862. À cette occasion, le Pape François adresse un message au sanctuaire et à tous les pèlerins qui le visiteront au cours de cette année. 

Vatican News

«Son témoignage chrétien fut si extraordinaire et singulier qu’il put être donné en modèle pour toute l’Église et spécialement pour les nouvelles générations»: c’est ainsi que le Pape François salue le lancement de l’année jubilaire en mémoire du centenaire de la canonisation de saint Gabriel de l’Addolorata, au siècle Francesco Possenti.

Né en 1838 à Assise, il meurt à l’âge de 24 ans, de tuberculose à Isola del Grand Sasso, dans les Abruzzes, au centre de l’Italie. C’est là qu’est situé le sanctuaire qui lui est dédié et qui est visité par deux millions de pèlerins environ chaque année. Il fut canonisé le 13 mai 1920 par Benoît XV en présence notamment de son frère et de plusieurs parents. Le jubilé aurait dû avoir lieu l’année dernière, mais en raison de la pandémie de covid-19, il a été repoussé à cette année. L’année jubilaire se conclura le 27 février 2022.

Témoin de l’Évangile

À cette occasion, le Pape François désire donc s’unir spirituellement au diocèse de Teramo Altri, aux pères passionistes, aux communautés chrétiennes des Abruzzes et du Molise ainsi qu’à tous les pèlerins qui viennent se recueillir sur la tombe d’un saint «si aim黫exemplaire témoin de l’Évangile» et «intercesseur auprès de Dieu», selon ses mots.

«Gabriel était un jeune de son temps, plein de vie et d’enthousiasme, animé par un désir de plénitude qui le poussait au-delà des réalités mondaines et éphémères pour se réfugier dans le Christ», écrit le Pape dans son message.

«Aujourd’hui encore, poursuit-il, il invite les jeunes à reconnaître en eux-mêmes le désir de vie et de contentement qui ne peut être séparé de la recherche de Dieu, de la rencontre avec sa Parole sur laquelle ancrer sa propre existence, du service aux frères, et spécialement les plus fragiles».

Un exemple pour les religieux et les laïcs

Saint Gabriel, à la vie brève mais intense, a laissé une forte empreinte qui rayonne encore aujourd’hui. «Que l’exemple de ce jeune religieux passioniste, fort dans la foi, ferme dans l’espérance et ardent dans la charité, puisse guider le chemin des personnes consacrées et des fidèles laïcs dans la tension d’amour vers Dieu et son prochain», espère François.

Le Pape évoque enfin la pandémie, soulignant que dans le contexte de fragilité actuelle, «il est nécessaire que les disciples du Seigneur deviennent toujours plus des instruments de communion et de fraternité, étendant aux autres la charité du Christ et la répandant par des actes concrets de proximité, de tendresse et de dévotion.»

Source: VATICANNEWS, le 27 février 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s