L’étonnante histoire de la « Madonnina » de Ferruzzi

@Wikipedia Commons – La Madonnina de Roberto Ferruzzi

L’étonnante histoire de la « Madonnina » de Ferruzzi

Découvrez l’incroyable histoire de la Madone de Roberto Ferruzzi, l’une des images pieuses les plus populaires de la Vierge Marie. 

On l’appelle la Madone du Repos, la Madone à l’enfant ou encore la Madone des rues. Quelque soit son nom, elle fait partie de ces images de piété que l’on rencontre partout et qui témoigne de l’authentique foi populaire.

Et cette fameuse Madone a une histoire pour le moins incroyable. Tout commence à la fin du XIXe siècle, quand le peintre italien Roberto Ferruzzi fait la rencontre d’une jeune fille de 13 ans, Angelina Cian. Ému par la façon dont elle s’occupe de son petit frère, alors encore un tout petit bébé, le peintre décide de les représenter ensemble dans un beau tableau symbolisant la maternité. Contre toute attente, la toile, qui est présentée à la Biennale de Venise, séduit par sa douceur et reçoit le premier prix en 1897.

Du portrait d’une jeune fille à la Vierge Marie

À partir de ce moment là, le tableau connait un succès incroyable et on lui prête une connotation religieuse. Avec son visage plein de douceur et le bébé endormi dans ses bras, la jeune fille fait indéniablement penser à la Vierge Marie. Très vite, tout le monde l’appelle la « Madonnina » ! Fort de ce succès, le peintre vend des droits de reproduction à des photographes, les frères Alinari, qui reproduisent l’image des centaines de fois. Quant au tableau original, il est vendu à l’ambassadeur américain John George Alexander Leishman qui le fait voyager sur un bateau en direction des États-Unis. Malheureusement, celui-ci n’atteindra jamais sa destination et sa trace est actuellement perdue.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Angelina, la jeune fille du tableau, se marie quelques années plus tard à un vénitien et part s’installer aux États-Unis. Ensemble, le couple aura dix enfants. Malheureusement, Angelina perd son mari et se retrouve en grande difficulté financière avec ses jeunes enfants. Attristée, elle perd petit à petit la raison et se retrouve hospitalisée dans un établissement psychiatrique où elle meurt en 1972.

Parmi ses dix enfants, une fille, Marie, devient religieuse et prend le nom de sœur Angela Maria. Désireuse d’en savoir plus sur sa famille et ses racines, elle se rend en Italie. Là-bas, elle retrouve deux de ses tantes, les sœurs d’Angelina. Et à sa grande surprise, elle découvre que l’image de la Vierge si connue en Italie, et que tant de fidèles prient depuis des années, est en réalité le portrait de sa mère bien-aimée lorsqu’elle était enfant. Aujourd’hui, la Madonnina est toujours aussi célèbre et fait partie de ces images pieuses de la Vierge que tous les italiens ont chez eux.

Découvrez, en images, les plus belles représentations de la Vierge Marie : 

CLIQUEZ ICI

Source: ALETEIA, le 24 février 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s