PAKISTAN – Ouverture de la première maison de formation des jeunes aspirants Camilliens

MA

PAKISTAN – Ouverture de la première maison de formation des jeunes aspirants Camilliens

Karachi (Agence Fides) – « Voici 20 ans, je n’aurais jamais penser à arriver à ce jour. Après être entré dans l’Ordre des Ministres des Infirmes (Camilliens), j’ai immédiatement commencé à rêver de la présence de l’ordre également au Pakistan. Aujourd’hui, j’en suis le témoin oculaire » écrit à l’Agence Fides le Père Mushtaq Anjum MI, de nationalité pakistanaise. L’événement auquel il se réfère est l’ouverture, le 22 janvier dernier, au sein de l’Archidiocèse de Karachi, de la première maison de l’Ordre dans le pays. A l’inauguration ont participé plus de 50 personnes.


Le Père Mushtaq Anjum est rentré de sa mission en Indonésie le 4 août dernier. « Après une recherche longue et attentive, le 2 octobre dernier, ici à Karachi, nous avons trouvé et loué ce qui constitue la première maison des Ministres des Infirmes où nous avons débuté la formation des deux premiers jeunes aspirants. Le programme – explique le religieux – prévoit le pré-noviciat puis le noviciat durant lequel le jeune se rendra aux Philippines ou en Indonésie. Pour le moment, nous comptons deux postulants en Indonésie ». « Nous faisons actuellement une promotion vocationnelle et, outre à contribuer à la pastorale sanitaire et ordinaire du Diocèse, nous espérons avoir toujours plus de vocations » ajoute le missionnaire qui est le seul camillien présent.


« Après tant de difficultés, soutenu par mes confrères, par la prière et la confiance en Dieu qui, de manière mystérieuse, a toujours écrit droit dans les méandres de ma vie et m’a permis d’aller de l’avant, ce jour est arrivé » écrit encore le Père Mushtaq Anjum. « Dieu a organisé mon parcours de telle sorte qu’il me porte jusqu’à aujourd’hui. Pour moi, il s’agit d’un jour mémorable. Je suis un peu épouvanté par l’énorme responsabilité mais je suis fort de l’amour, du soutien et de la grâce de Dieu sur laquelle je peux toujours compter.


Font partie de ce projet des laïcs, des bienfaiteurs, des amis, des membres des familles et des séminaristes qui ont partagé avec le missionnaire camillien la réalisation de la maison en question. Le Père Mushtaq Anjum a remercié l’Ordre, les confrères de la Province des Philippines et la Délégation d’Indonésie, s’adressant en particulier au Supérieur délégué, le Père Luigi Galvani, MI, pour la force et le courage insufflé dans les moments difficiles. Il a par ailleurs exprimé sa gratitude envers S.Em. le Cardinal Joseph Coutts, Archevêque de Karachi, qui a accueilli les Camilliens et a fait partie de leur vie au cours de ces 20 dernières années au sein du Diocèse de Faisalabad d’abord puis dans l’Archidiocèse de Karachi. Au Pakistan, sont présents trois groupes de la Famille camillienne laïque (LCF). Le premier a été créé en 2012 par le Frère Luca Perletti, MI, alors Secrétaire général de l’Ordre. D’autres membres de la LCF sont engagés dans deux Circonscriptions ecclésiastiques, le Diocèse de Faisalabad et l’Archidiocèse de Karachi. Le Père Rino Metrini a été le premier missionnaire camillien italien à arriver depuis la Thaïlande en janvier 2001 à l’invitation du Père Amato Aldino OP, pour visiter et superviser la construction du Rosary Christian Hospital danas unvillage de Chak 6, Okara, au sein du Diocèse de Faisalabad.

Source: Agence Fides, le 12 février 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s