Le courage de saint Paul Miki et ses compagnons, premiers martyrs du Japon

Le courage de saint Paul Miki et ses compagnons, premiers martyrs du Japon

L’Église célèbre le 6 février la fête de saint Paul Miki et de ses compagnons martyrs au Japon. Convertis par saint François-Xavier au XVIe siècle, ils ont contribué à l’enracinement du christianisme, avant d’être tués en 1597 par le nouveau pouvoir en place.

À peine 50 ans après l’arrivé de saint François-Xavier au Japon, Paul Miki fut le premier Japonais à entrer chez les Jésuites. Avec ses compagnons chrétiens, principalement des jésuites et des franciscains, il a largement contribué à la construction de nouvelles paroisses et écoles catholiques au Japon. Prédicateur passionné, Paul Miki témoigne de l’Évangile partout où il va.

En 1597, il est arrêté par le pouvoir en place, qui interdit le christianisme pour unifier le pays. Emprisonné avec 25 autres chrétiens, il est soumis à de nombreuses tortures. À l’image du Christ, tous sont finalement crucifiés. Même sur leur croix, Paul Miki et ses compagnons continuent de louer leur Seigneur. Ils sont béatifiés en 1627 et canonisés par Pie IX, en 1862.

Source: ALETEIA, le 5 février 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s