Un nouvel archevêque pour le diocèse de Téhéran-Ispahan

Vue sur TéhéranVue sur Téhéran  (ANSA)

Un nouvel archevêque pour le diocèse de Téhéran-Ispahan

Le Pape François, qui a changé la circonscription ecclésiastique d’Ispahan des latins en Téhéran-Ispahan des latins, a nommé dans le même temps un nouvel archevêque à sa tête: il s’agit du père Dominique Mathieu, de la Custodie franciscaine d’Orient et de Terre Sainte.

père Dominique Mathieu, OFM – Il sismografo

Le père Dominique Mathieu, ofm., est né le 13 juin 1963 à Arlon, en Belgique. Après ses études secondaires, il entre dans l’Ordre des Frères mineurs conventuels. Il fait sa profession solennelle en 1987 avant d’être ordonné prêtre le 24 septembre 1989. Depuis 2013, il est incardiné dans la Custodie provinciale d’Orient et de Terre Sainte.

Il a occupé diverses fonctions au sein de son ordre: promoteur des vocations, secrétaire, vicaire et ministre provincial de la province belge des Frères mineurs conventuels, devenant délégué général après l’unification avec la province de France; recteur du sanctuaire national de Saint-Antoine de Padoue à Bruxelles et directeur de la confrérie qui y est associée. Il a également été président de deux différentes associations à but non lucratif liées à la présence des Frères mineurs conventuels en Belgique, avec des rôles de responsabilité dans l’école catholique de Landen.

Il a également été président de la Fédération des Frères mineurs conventuels d’Europe centrale et membre de la Commission internationale pour l’économie de son ordre.

Il s’installe au Liban en 2013, dans la Custodie provinciale d’Orient et de Terre Sainte, dont il sera secrétaire, maître des novices, recteur des postulants et des candidats.

Depuis 2019, il est définiteur général de la Fédération des Frères mineurs conventuels d’Europe centrale. Il parle français, anglais, italien, néerlandais et allemand et a étudié l’arabe littéraire à Bruxelles ainsi qu’au Liban.

Fondée au XVIIe siècle par les pères carmes, le diocèse d’Ispahan des latins est la seule circonscription catholique d’Iran; après une période de vacance, due à une disparition temporaire des chrétiens dans l’ancien empire perse, la juridiction retrouve une certaine vigueur au début du XXe siècle et se voit élevée au rang d’archidiocèse; un lazariste français, Jacques-Émile Sontag en sera le premier archevêque.

La cathédrale de l’archidiocèse, Notre-Dame de la Consolation, se trouve à Téhéran. Le territoire recouvre six paroisses et compte environ 2 000 fidèles.

La cathédrale Notre-Dame de la Consolation, à Téhéran
La cathédrale de l’archidiocèse, Notre-Dame de la Consolation, à Téhéran (WIKIPEDIA)

Source: VATICANNEWS, le 8 janvier 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s