01.11.2020 – SAINT DU JOUR

Saint Nuno Álvarès Pereira
Religieux o.c. 
(1360-1431)

Nuno Álvarès Pereira fut à la fois un grand chef militaire et un saint. Sous l’étendard de la Sainte Vierge lui est due la victoire d’Aljubarrota.

Il naît le 24 juin 1360, à Sernache de Bomjardim, au Portugal. À l’âge de seize ans il se marie et a trois enfants. Sa fille Brités épouse, en 1410, un fils naturel de Jean 1er, don Alfonso, le premier duc de Bragance et le chef de la maison de ce nom.
Fidèle au roi Jean Ier qui l’avait nommé connétable, il l’aide à chasser les Espagnols du sol portugais. En récompense, le roi lui donne le comté d’Ourem.

Sa vie de mortification et volontairement austère le pousse à aller vers les pauvres afin de les aider et de les assister. D’ailleurs ces derniers voyaient en lui un saint.

Après la mort de son épouse, en 1387, il continue à défendre sa patrie et à rester au service des nécessiteux, tout en ayant des charges auprès du roi qu’il défendait.

En 1423, Nuno Alvarès Pereira distribue presque tous ses biens aux pauvres, renonçe à tous ses honneurs, fait construire un monastère où s’installent des religieux, puis il rentre dans les Ordres du Carmel par amour de la Très Sainte Vierge Marie. Pour tous, il était un parfait modèle à tout point de vue.
Il passait de très longues heures devant le Saint Sacrement à prier chaque jour l’Office divin et assistait à toutes les Messes.
Durant toute sa vie, il eut une grande dévotion pour la Sainte Vierge. Le Portugal lui doit beaucoup d’églises qu’il fit construire en son honneur. Très attentif aux besoins des pauvres, il secourait ceux qui avaient besoin d’aides, à l’image de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Il meurt le 1er avril 1431. La nation le pleura comme son libérateur et l’honora comme un saint. On l’appelle au Portugal le bienheureux Nuno de Sainte-Marie. 

En 1918 le pape Benoît XV (Giacomo della Chiesa, 1914-1922) le déclare Bienheureux.
Nuno Álvarès Pereira a été canonisé le 26 avril 2009 avec quatre autres Bienheureux : Arcangelo Tadini (1846-1912), Bernardo Tolomei (1272-1348), Gertrude Comensoli (1847-1903), Caterina Volpicelli (1839-1894), par le pape Benoît XVI (>>> Homélie du Pape).

Saint Nuno Álvarès Pereira priez pour nous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s