Les condoléances du Pape à l’évêque de Nice

Basilique Notre-Dame de Nice
Basilique Notre-Dame de Nice

Les condoléances du Pape à l’évêque de Nice

Priant pour les victimes du « sauvage attentat » survenu dans la basilique Notre-Dame de Nice, le Pape adresse ses condoléances à l’évêque de la ville, Mgr André Marceau, et exhorte le peuple français à l’unité.

« Informé du sauvage attentat qui a été perpétré ce matin dans une église de Nice, causant la mort de plusieurs personnes innocentes, Sa Sainteté le Pape François s’associe par la prière à la souffrance des familles éprouvées et partage leur peine. Il demande au Seigneur de leur apporter le réconfort et il recommande les victimes à sa miséricorde. Condamnant de la plus énergique manière de tels actes violents de terreur, il assure de sa proximité la Communauté catholique de France et tout le peuple français qu’il appelle à l’unité. Confiant la France à la protection de Notre-Dame, il donne de grand cœur la Bénédiction apostolique à toutes les personnes que touche ce drame », peut-on lire dans ce télégramme signé par le cardinal Pietro Parolin et adressé à l’évêque de Nice, Mgr André Marceau.

Plus tôt dans la journée, un communiqué officiel a été publié par Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. «C’est un moment de douleur dans un temps de confusion. Le terrorisme et la violence ne peuvent jamais être acceptésL’attentat d’aujourd’hui a semé la mort dans un lieu d’amour et de consolation, comme la maison du Seigneur», déclare-t-il.

La ville de Nice et la France entière sont sous le choc après l’odieux attentat commis ce matin dans la basilique Notre-Dame, dans le centre de la cité portuaire, éprouvée il y a quatre ans déjà par l’attentat du 14 juillet.

Réactions et condamnations affluent de par le monde. Les fidèles catholiques de France s’unissent à la douleur de leurs frères niçois. Toutes les églises du pays sonneront le glas à 15h cet après-midi.

Source: VATICANNEWS, le 29 octobre 2020

A noter que le cardinal du Vatican, Robert Sarah, a déclaré jeudi que l’Occident devait se réveiller face à la menace de l’islamisme après que trois personnes ont été tuées, dont une décapitée, dans une église française par un assaillant criant «Allahu Akbar. »

« L’islamisme est un fanatisme monstrueux qui doit être combattu avec force et détermination », a de son côté réagi le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. « Il n’arrêtera pas sa guerre. Nous africains le savons hélas trop bien. Les barbares sont toujours les ennemis de la paix. L’Occident, aujourd’hui la France, doit le comprendre », déclare-t-il.

Le lendemain du meurtre de Paris, le cardinal Sarah a tweeté qu’il priait à Rome «pour la France martyrisée».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s