François participe ce mardi à la rencontre internationale de prière pour la Paix

Le Pape François participant à la Rencontre interreligieuse d'Assise, le 20 septembre 2016.Le Pape François participant à la Rencontre interreligieuse d’Assise, le 20 septembre 2016.

François participe ce mardi à la rencontre internationale de prière pour la Paix

Ce 20 octobre, la 34ème édition de l’événement interreligieux mis en place par la Communauté de Sant’Egidio depuis la rencontre d’Assise en 1986, aura pour thème « Personne ne se sauve tout seul – paix et fraternité ». Des dirigeants de toutes les religions seront présents à Rome et prieront pour les victimes de la guerre et de la pandémie.

Ce mardi 20 octobre en fin d’après-midi, le Pape François participera à la rencontre de prière pour la paix dans l’esprit d’Assise intitulée « Personne ne se sauve tout seul – Paix et Fraternité », organisée à Rome par la Communauté de Sant’Egidio. Dans une déclaration publiée ce vendredi, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, a fait savoir que François participera à un moment de prière œcuménique avec d’autres confessions chrétiennes dans la basilique de Santa Maria in Aracoeli (Sainte-Marie de l’autel du Ciel) à Rome et à la cérémonie qui suivra avec les représentants des grandes religions du monde sur la Place du Capitole.

Il s’agira de la 34e rencontre promue par la Communauté de Sant’Egidio dans l’esprit d’Assise, inspirée par la rencontre interreligieuse historique voulue par saint Jean-Paul II en 1986. L’événement, qui aura lieu en présence limitée en raison des normes anti-Covid mais qui sera diffusé en streaming, «réunira les grandes religions mondiales ainsi que des représentants des institutions faisant autorité». Ce «moment solennel de réflexion, de prière et de rencontre sera offert au monde depuis le cœur de l’Europe : un message d’espérance pour l’avenir au nom du plus grand bien, qui est celui de la Paix», est-il précisé. La guerre en Syrie, qui dure depuis près de 10 ans, mais aussi la guerre du Haut-Karabakh, qui vient de reprendre depuis trois semaines entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, seront au cœur des intentions.

Une minute de silence pour les victimes de la guerre et de la pandémie

Les chefs religieux prieront dans des lieux séparés peu après 16 heures: dans la basilique, le Pape François et d’autres responsables chrétiens prieront avec le Patriarche de Constantinople Bartholomée Ier et des représentants des différentes Églises orthodoxes et protestantes ; des juifs prieront dans la synagogue, et des musulmans prieront dans les musées du Capitole, ainsi que des bouddhistes et des représentants des religions orientales.

Après environ une heure, tous les représentants religieux se retrouveront sur la Place du Capitole, en présence également du Président de la République italienne Sergio Mattarella, pour la cérémonie et les différents discours. À la fin, une minute de silence sera observée à la mémoire des victimes de la pandémie et de toutes les guerres et, enfin, les chefs religieux allumeront ensemble le candélabre de la paix.

Le pape François avait déjà personnellement participé à l’édition 2016 de la Prière pour la paix, qui a eu lieu à Assise pour le 30e anniversaire de la première rencontre organisée autour de Jean-Paul II en 1986. L’an dernier, cette Rencontre internationale avait été organisée à Madrid, en Espagne.

Source: VATICANNEWS, le 19 octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s