02.10.2020: Le Pape accueille les nouveaux gardes suisses

Garde suisse dans l'atrium de la basilique Saint-PierreGarde suisse dans l’atrium de la basilique Saint-Pierre

Le Pape accueille les nouveaux gardes suisses

Le Pape François a accueilli les nouvelles recrues de la Garde suisse pontificale ce vendredi matin avec leurs familles deux jours avant leur prestation de serment. Dans son discours, il les a encouragés dans leur mission et les a mis en garde contre «le risque de se faire piller l’âme» en répondant à ses désirs ou aux besoins matériels.

Vatican News

La cérémonie de prestation de serment aurait dû se dérouler le 6 mai comme le veut la tradition, en mémoire du sac de Rome en 1527, au cours duquel périrent 147 gardes en protégeant le pape Clément VII. Mais épidémie de Covid oblige, la fête a été reportée au 4 octobre. À cette occasion, les proches des jeunes recrues ont fait le déplacement de Suisse pour vivre cet instant, expression de «l’attachement des catholiques suisses au Saint-Siège» et de «l’éducation morale et le bon exemple» transmis par les parents, selon le Pape.

Rappelant les origines historiques de cette journée, François a mis en garde contre un «saccage spirituel» «Dans le contexte social actuel, beaucoup de jeunes courent le risque de se faire piller l’âme lorsqu’ils suivent des idéaux et des modes de vie qui répondent seulement à des désirs et à des besoins matériels.»

Profiter de Rome et de sa culture

Le Saint-Père a souhaité donc que les jeunes gardes puissent profiter de leur séjour à Rome, ville «riche d’histoire, de culture et de foi» pour augmenter leur «bagage culturel, linguistique et spirituel»«Le temps que vous passerez ici est un moment unique de votre existence : puissiez-vous le vivre dans un esprit de fraternité, en vous aidant les uns les autres à mener une vie riche de sens et joyeusement chrétienne.»

Le Pape a enfin rappelé que le jurement de dimanche soit «un témoignage de fidélité» à la vocation baptismale, à l’appel du Christ d’être des hommes et des chrétiens acteurs de leur existence. «N’oubliez pas que le Seigneur est toujours à vos côtés : je vous souhaite de tout cœur de toujours en ressentir la présence consolante.»

François a aussi salué la Garde dans son ensemble, pour ce qu’elle fait mais aussi pour la manière dont elle le fait, citant sainte Thérèse de Calcutta : «à la fin de la vie nous ne serons pas jugés sur toutes les choses que nous avons faites, mais sur tout l’amour que nous aurons mis dans ces choses.» 

Parmi les gardes qui prêteront serment le 4 octobre figure Eliah Cinotti, 22 ans, orginaire de Bienne, dans le canton de Berne. Il revient sur ces mois particuliers de confinement au sein de la garde pontificale

Source: VATICANNEWS, le 2 octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s