04.08.2020 – EVANGILE DU JOUR

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 15,1-2.10-14. 

Alors des pharisiens et des scribes venus de Jérusalem s’approchent de Jésus et lui disent :
« Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? En effet, ils ne se lavent pas les mains avant de manger. »
Jésus appela la foule et lui dit : « Écoutez et comprenez bien !
Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur. »
Alors les disciples s’approchèrent et lui dirent : « Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole ? »
Il répondit : « Toute plante que mon Père du ciel n’a pas plantée sera arrachée.

EvangilesEnImage - 07 août 2018. Évangile de Jésus Christ selon ...

Laissez-les ! Ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou. »

Citation Saint Luc deux : Si un aveugle guide un aveugle, tous les ...

Acclamons et partageons la parole de Dieu !

COMMENTAIRE :

Origène (v. 185-253)

prêtre et théologien. – Homélie 1 sur le Lévitique ; PG 12,405, SC 286 (Homélie sur le Lévitique I-VII, tome I; trad. M. Borret; Éd. du Cerf 1981; rev.)

« Ce sont des guides aveugles pour des aveugles »

Lorsque dans les derniers jours, le Verbe de Dieu est né de Marie revêtu de chair et s’est montré en ce monde, ce que l’on voyait de lui était autre de ce que l’intelligence pouvait découvrir de lui. Voir sa chair était évident pour tous, mais la connaissance de sa divinité n’était donnée qu’à quelques uns. De même, quand le Verbe de Dieu s’adresse aux hommes par la Loi ancienne et par les prophètes, il se présente voilé des vêtements qui conviennent. Dans son incarnation, il est vêtu de chair ; dans les Saintes Écritures, il est vêtu du voile de la lettre. Le voile de la lettre est comparable à son humanité, et le sens spirituel de la Loi à sa divinité. Dans le livre du Lévitique nous trouvons les rites du sacrifice, les diverses victimes, le service liturgique des prêtres (…) ; bienheureux les yeux qui voient l’Esprit divin caché à l’intérieur du voile. (…) « Si quelqu’un se tourne vers le Seigneur, dit l’apôtre Paul, le voile est enlevé, car où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté » (2Co 3,17). C’est donc le Seigneur lui-même, l’Esprit Saint lui-même, qu’il nous faut prier, afin qu’il daigne enlever toute obscurité et que nous puissions contempler en Jésus l’admirable sens spirituel de la Loi, comme celui qui a dit : « Ouvre mes yeux, que je voie les merveilles de ta Loi » (Ps 118,18).

LECTURES :

Livre de Jérémie 30,1-2.12-15.18-22.

Parole du Seigneur adressée à Jérémie :
« Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Écris dans un livre toutes les paroles que je t’ai dites.
Ainsi parle le Seigneur : Sion, incurable est ta blessure, et profonde, ta plaie.
Nul ne défend ta cause pour qu’on soigne ton ulcère ; pas de remède pour le cicatriser.
Tous tes amants t’ont oubliée, aucun ne te recherche. Oui, comme un ennemi je t’ai blessée – sévère correction ! Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître.
Qu’as-tu à crier à cause de ta blessure ? Ta peine est incurable. Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître : c’est pourquoi je t’ai infligé cela.
Ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais restaurer les tentes de Jacob, pour ses demeures j’aurai de la compassion ; la ville sera rebâtie sur ses ruines, la citadelle sera rétablie en sa juste place.
Les actions de grâce en jailliront avec des cris de joie. Bien loin de diminuer ses fils, je les multiplierai ; bien loin de les abaisser, je les glorifierai.
Ils seront comme autrefois, leur communauté se maintiendra devant moi, car je punirai tous ses oppresseurs.
Jacob aura pour maître l’un des siens, un chef qui sera issu de lui. Je lui permettrai d’approcher et il aura accès auprès de moi. Qui donc, en effet, a jamais osé de lui-même s’approcher de moi ? – oracle du Seigneur.
Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

Jérémie 30:22 fdb - Et vous serez mon peuple, et moi je serai ...


Psaume 102(101),16-18.19-21.29.22-23.

Les nations craindront le nom du Seigneur,
et tous les rois de la terre, sa gloire :
quand le Seigneur rebâtira Sion,
quand il apparaîtra dans sa gloire,
il se tournera vers la prière du spolié,
il n’aura pas méprisé sa prière.

Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu :
« Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ;
du ciel, il regarde la terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir. »

Les fils de tes serviteurs trouveront un séjour,
et devant toi se maintiendra leur descendance.
On publiera dans Sion le nom du Seigneur
et sa louange dans tout Jérusalem,
au rassemblement des royaumes et des peuples
qui viendront servir le Seigneur.

Messe du 16 juillet, jeudi de la 15ème... - Notre Dame des ...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s