Fatima: reprise des pèlerinages internationaux le 13 juin

Notre-Dame de FatimaNotre-Dame de Fatima  (AFP or licensors)

Fatima: reprise des pèlerinages internationaux le 13 juin

Cette date coïncide avec le centenaire de la sculpture de la première statue de Fatima, exposée pour la première fois à la vénération des fidèles en 1920 et avec l’anniversaire de la deuxième apparition, le 13 juin 1917.

La statue fut commandée en 1919 par Gilberto Fernandes Dos Santos et exécutée par le sculpteur José Ferreira Thedim, sur les indications de Lucia, l’une des trois petits pastoureaux témoins des apparitions de la Vierge Marie à la Cova da Iria.

La sculpture, haute de 1,04 mètre, fut réalisée dans un bois de cèdre du Brésil ; bénie le 13 mai 1920 par le curé de Fatima, elle fut portée en procession un mois après dans la chapelle des apparitions et couronnée seulement en 1947.

Premier pèlerinage de l’après-confinement

Le pèlerinage du 12-13 juin sera présidé par l’évêque auxiliaire de Lisbonne, Mgr Americo Aguiar ; à cette occasion, le statue de la Vierge quittera la chapelle pour être exposée quelques heures dans le cadre de l’exposition commémorative «vêtue de blanc» qui réunit les 8 statues de Notre-Dame de Fatima créées par divers sculpteurs sur la base du récit des trois voyants et du modèle initial de 1920.

Ce pèlerinage international, le premier depuis des mois, débute ce vendredi avec un chapelet en plusieurs langues dans la chapelle des apparitions, suivi d’une procession aux flambeaux et d’une célébration eucharistique. Samedi, une bénédiction des malades aura également lieu. «Temps de grâce et de miséricorde, rendre grâce pour avoir vécu en Dieu» est le thème choisi pour ce pèlerinage.

La couronne d’or

Les jours de célébrations et de grands pèlerinages, la statue de la Madone est coiffée d’une magnifique couronne d’or ; pesant  1 200 grammes, sertie de perles et de pierres précieuses, elle fut offerte par plusieurs femmes du pays pour remercier la Vierge d’avoir protégé le Portugal durant la Seconde Guerre mondiale et fut réalisée gratuitement par une équipe de 12 joailliers de Lisbonne qui y consacrèrent 3 mois de travail.

Depuis 1984, cette précieuse couronne contient également la balle reçue par saint Jean-Paul II lors de l’attentat dont il fut victime le 13 mai 1981 sur la place Saint-Pierre ; le pape polonais confia lui-même le projectile à l’évêque de Fatima en signe de reconnaissance à la mère de Dieu pour lui avoir sauvé la vie.

(avec ACIStampa)

Source: Vaticannews, le 12 juin 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s