Le Recteur du Sanctuaire de Fátima considère que la célébration de l’Ascension du Seigneur «est certaine de la présence de Jésus-Christ parmi nous»

3J3A7929.JPG

Le père Carlos Cabecinhas a présidé la messe du dimanche le jour où l’Église catholique célèbre la 54e Journée mondiale des communications sociales

La basilique de Nossa Senhora do Rosário de Fátima toujours sans la présence physique des pèlerins, en raison de mesures visant à empêcher la propagation de la pandémie de Covid-19, a accueilli ce matin l’eucharistie dominicale présidée par le recteur du sanctuaire, le père Carlos Cabecinhas.

«Célébrer l’Ascension du Seigneur au ciel, c’est célébrer la certitude de la présence de Jésus-Christ au milieu de nous», considère le prêtre, réfléchissant à la liturgie de ce dimanche VII de Pâques. Cette affirmation semble «paradoxale», et que dans une première idée elle peut signifier un «retrait» dû à l’absence physique de Jésus, puisqu’il n’est pas possible de «voir ou trouver, mais ce n’est qu’une absence apparente, ce qui ne signifie pas retrait, au contraire , Jésus reste avec nous, présent dans notre vie ».

«C’est une présence qui reste, qui ne faiblit pas, car cela signifie une autre forme de proximité», a déclaré le Recteur du Sanctuaire, se référant également à l’Ascension de Jésus comme «une invitation à célébrer et à rechercher Jésus-Christ, qui veut venir nous rencontrer ».

«C’est notre identité chrétienne, trouver Jésus proche dans nos vies», a-t-il ajouté, rappelant les différentes manières dont il est possible de retrouver Jésus, comme «dans la parole proclamée, dans d’autres, dans les événements de notre vie et à partir de dimanche prochain nous vivrons à nouveau dans la communauté réunie ».

Il est rappelé que le Sanctuaire a décidé de manière responsable de suspendre toutes les célébrations liturgiques communautaires le 14 mars, en faisant de la sécurité et de la santé des pèlerins et de leurs collaborateurs une priorité. Des mesures de prévention et de confinement ont été adoptées par le Sanctuaire depuis le 24 février, avec la suspension ou le report de diverses activités et pèlerinages, dont le dernier, le pèlerinage international d’anniversaire du 13 mai.

Conformément au calendrier établi par les autorités, les célébrations communautaires reprendront à partir du samedi 30 mai. « Jésus-Christ ne s’est pas éloigné, il est encore plus proche de nous et de nos vies », a déclaré le père Carlos Cabecinhas, mettant au défi les pèlerins qui, à travers les médias sociaux et numériques, ont assisté à cette célébration pour « rechercher cette expérience de rencontre et que Jésus ouvre de nouveaux horizons d’espérance ».

Le recteur s’est également interrogé sur l’importance de «ne pas se laisser emprisonner dans le provisoire, où la peur peut conditionner nos mouvements, et les difficultés de notre vie quotidienne peuvent entraver nos horizons», car «l’Ascension dit que notre vocation est le paradis et c’est pourquoi rien ne devrait nous effrayer et qui met en lumière les difficultés du moment présent, nous aide à les affronter avec des yeux différents ».

«Chez les saints bergers, nous trouvons le témoignage de cette rencontre avec le Christ dans leur vie, et le désir d’être avec lui et de jouir de sa présence», a-t-il conclu.

Le jour où l’Église catholique célèbre la 54e Journée mondiale des communications sociales, cette célébration a été diffusée par les médias et le numérique.

Source: Sanctuaire de Fatima, le 24 mai 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s