France : tribune parlementaire appelant à la reprise du culte

Hier après-midi, le 1er mai 2020, une tribune visant à interpeller le Gouvernement sur l’ouverture tardive des lieux de culte, a été initiée par le député Marc Le Fur (LR)Intitulée « La liberté de culte serait-elle moins importante que la liberté de consommer ? », elle a obtenu la cosignature de 67 parlementaires nationaux ou européens. On retrouve ainsi les noms de Philippe Bas (actuel président de la commission des Lois du Sénat), de Bruno Retailleau (président du groupe Les Républicains du Sénat) ou de François-Xavier Bellamy (essayiste devenu député européen en mai 2019). Cette tribune regrette que le plan de déconfinement de l’exécutif n’envisage l’ouverture des lieux de culte qu’à partir du 2 juin prochain. Elle relaye ainsi les vives critiques, entendues aussi bien chez les évêques de France que de la part d’une partie de la population française.

La tribune se conclut par un appel au Gouvernement visant à ce qu’il examine avec “bienveillance” la “demande des grandes religions de France qui souhaitent pouvoir exercer le culte en toute liberté” :

C’est avec gravité que nous interpellons gravement le Gouvernement afin qu’il revienne sur cette décision et examine avec plus de “bienveillance” et d’attention la demande des grandes religions de France qui souhaitent pouvoir exercer le culte en toute liberté. Nous attirons leur attention sur les conséquences graves que pourrait avoir une atteinte sans précédent à l’une des libertés fondamentales des citoyens français : la liberté de culte.

Il y a quelques jours, Bruno Retailleau avait même écrit au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, pour témoigner du malaise que suscite cette absence réouverture des lieux de culte« Des millions de Français qui, quel que soit leur culte, considèrent la dimension spirituelle de leur vie comme faisant partie de leurs “besoins essentiels” », avait ainsi affirmé le sénateur vendéen. « Le président de la République a décidé de rouvrir les écoles le 11 mai. À cette date de nombreuses entreprises, de nombreux commerces et grands magasins vont rouvrir. Dans ces conditions, une interdiction prolongée des cérémonies dans les lieux de culte risque d’apparaître comme injuste et liberticide pour beaucoup de nos concitoyens », expliquait également le parlementaire LR.

Sources :

FigaroVox/Le Figaro – Politique

Infocatho.fr, le 2 mai 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s