Complicité de crime de guerre des autorités orthodoxes russes ?

Le « Boucher de Bucha », le commandant des troupes qui ont assassiné, pillé, torturé et violé avant de s’enfuir à la frontière du complice Biélorusse. Voici le lieutenant-colonel Azatbek Omurbekov de la 64e brigade de carabiniers motorisés. Un homme d’une quarantaine d’années est né et a grandi en Extrême-Orient russe. Avant ce terrible massacre de civils, il avait été décoré par le Kremlin et béni par l’une des plus hautes autorités de l’Église orthodoxe russe.

Il a également été béni par l’évêque de Khabarovsk en novembre 2021, peu avant son déploiement en Ukraine. Le chef de l’Église orthodoxe russe, le patriarche Cyrille, est un ami proche de Vladimir Poutine et a soutenu explicitement et publiquement l’invasion.

Selon un article de presse du régiment, Omurbekov a pris la parole après l’homélie et a déclaré : « L’histoire montre que la plupart de nos batailles se déroulent avec nos âmes ». Il a ajouté que « les armes ne sont pas la chose la plus importante » et qu’« avec la bénédiction du Tout-Puissant, nous espérons réaliser ce que nos ancêtres ont fait ».

On voit fort bien que les autorités orthodoxes russes ne sont pas au service de Dieu mais aux services du pouvoir de la terreur de Moscou. Une orthodoxie qui n’a plus rien de chrétien, mais qui ressemble étrangement à l’antéchrist de la fin des temps.

Toutes les autres religions devraient sagement y garder ses distances. Et les croyants de cette orthodoxie devraient sérieusement s’interroger sur son évolution!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s