31.12.2022 – VÊPRES ET TE DEUM À LA BASILIQUE SAINT-PIERRE DE ROME

Te Deum: Rome doit être la maison commune des plus fragiles

Comme à chaque 31 décembre, le Pape François a participé aux vêpres et au Te Deum qui marque la fin de l’année 2021. Il a délégué la présidence de la célébration au cardinal Re, le Doyen du Collège des cardinaux, mais il a prononcé l’homélie en s’arrêtant sur l’étonnement, l’émerveillement et la contemplation que suscite la fête de Noël.

Le Pape l’a répété. «On ne peut pas fêter Noël sans s’émerveiller», et c’est un émerveillement «qui ne se limite pas à une émotion superficielle, liée à l’extériorité de la fête, ou pire encore à une frénésie consumériste», Plutôt que de «se réchauffer quelques instants avec un feu de paille» il faut au contraire «s’exposer de tout son être à la force de l’Événement ».

Dans cette période de pandémie qui a «accru le sentiment de désorientation dans le monde entier»«la tentation du « chacun pour soi » s’est répandu», a regretté François. Mais les chrétiens ont un devoir de responsabilité solidaire et fraternelle, particulièrement à Rome, une ville dont tous les habitants «se sentent frères, car cette ville renferme en elle une ouverture universelle, qui lui vient de son histoire, de sa culture; mais surtout de l’Évangile du Christ, qui a ici des racines profondes, fécondées par le sang des martyrs.»

Une attention particulière à la ville de Rome

En présence du nouveau maire de Rome Roberto Gualtieri, le Pape a adressé un message particulier aux administrateurs et aux habitants de la Ville éternelle. François a rappelé qu’une «ville accueillante et fraternelle ne se reconnaît pas à sa « façade », à de beaux discours, à des manifestations grandiloquentes. Non. Elle se reconnaît à l’attention quotidienne, portée à ceux qui ont le plus de difficultés», notamment aux familles frappées par la crise, aux personnes handicapées, à ceux qui habitent en banlieue et passent beaucoup de temps dans les transports.

«Rome est une ville merveilleuse, mais pour ceux qui y vivent, c’est aussi une ville fatigante, malheureusement pas toujours digne pour ses citoyens et ses hôtes, une ville qui parfois se défausse», a reconnu le Pape, qui a donc invité à faire en sorte que Rome redevienne la «maison commune des plus fragiles et des plus vulnérables», afin que chacun puisse retrouver la cohérence et la beauté que la ville inspire.

Pour prendre ce chemin, il faut suivre Jésus qui «donne de la plénitude au temps, il donne du sens aux actes et aux jours»«L’espérance qu’Il nous donne est l’espérance qui ne déçoit pas», a assuré François au terme de sa dernière prise de parole de l’année.

Le programme du Pape François pour le 1er janvier

Ce 1er janvier, le Pape François célébrera à 10h depuis la basilique Saint-Pierre la messe en la Solennité de Sainte Marie Mère de Dieu, également à l’occasion de la 55ème Journée mondiale de la Paix. Il prononcera ensuite à 12h la prière de l’Angélus depuis la fenêtre du palais apostolique.

Source: VATICANNEWS, le 31 décembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s