La Conférence des évêques suisses en pèlerinage à Rome

Les évêques suisses au Dicastère pour la communication © Vatican News

Les Évêques Suisses Au Dicastère Pour La Communication © Vatican News

La Conférence des évêques suisses en pèlerinage à Rome

Communiqué après la visite ad limina et l’assemblée annuelle

La Conférence des évêques suisses en pèlerinage à Rome

Les évêques et abbés territoriaux suisses se sont rendus à Rome du 22 au 27 novembre 2021 pour la visite ad limina. Le 29 novembre 2021, ils ont en outre tenu leur 334e assemblée plénière ordinaire à la Casa Santa Marta au Vatican.

Visite ad limina

La visitatio ad limina apostolorum est la visite des évêques, effectuée à intervalle régulier, des tombes des apôtres Pierre et Paul, avec une audience auprès du Pape et des entretiens avec divers offices de la Curie romaine sur des thématiques ecclésiales et sociales actuelles. Les rencontres étaient placées sous le signe de l’itinéraire synodal à l’échelon mondial. Elles ont été marquées par la volonté ferme de renouveau spirituel de l’Église, par une tonalité fraternelle et sororale, par l’écoute et le conseil, avec comme objectif de cheminer ensemble et de trouver ensemble des réponses aux questions. L’anthropologie chrétienne et le témoignage chrétien, les opportunités de transmission de la Foi actuelles, les services et offices religieux ainsi que la cohabitation des clercs et laïcs, notamment les femmes, ont été des sujets de discussion récurrents. Les membres de la CES ont également constaté à Rome une meilleure compréhension du système dual.

« Le pèlerinage conjoint jusqu’à Rome et aux tombes des apôtres Pierre et Paul est toujours un moment de grande émotion. Nous nous sommes rendus dans la Basilique St-Pierre, dans la Basilique Saint-Jean-de-Latran ainsi que dans les Basiliques Sainte-Marie-Majeure et Saint-Paul-hors-les-murs afin de prier ensemble et de nous recueillir dans le silence », a déclaré l’évêque Felix Gmür, président de la Conférence des évêques suisses.

La rencontre quotidienne avec les gardes suisses, un service religieux partagé et l’accueil de la CES dans les locaux de la caserne de la Garde suisse du Pape ont permis des échanges de qualité. Par ailleurs, l’ambassadeur de Suisse près le Saint‑Siège, Denis Knobel, a organisé une soirée suisse à l’Istituto Pontificio di Santa Maria dell’Anima, à laquelle a participé l’ambassadrice de Suisse pour l’Italie, Malte et Saint-Marin.

Mgr Felix Gmür, ad limina © Vatican Media

Mgr Felix Gmür, ad limina © Vatican Media

Audience avec le Pape François

La question du renouveau de l’Église a été au cœur de l’audience d’une grande cordialité avec le Pape François. Celui-ci a souligné à plusieurs reprises que ce renouveau était avant tout spirituel et qu’il prend naissance dans chaque personne croyante, par l’échange et le dialogue avec autrui, toujours dans le souci de maintenir l’unité. Le Saint‑Esprit et la prière sont les clés ouvrant de nouveaux horizons. Il ne saurait alors être question de personnes de second rang. Un rôle plus important doit être accordé aux femmes dans la vie de l’ Église. Le Pape estime enfin que l’échange et le dialogue, ainsi que la prière, indiqueront les formes que ces rôles prendront concrètement.

Une galerie photographique (encore en cours de réalisation) du séjour de la CES dans la ville éternelle est disponible ici.

Principales thématiques traitées 

au cours de la 334e assemblée plénière ordinaire

Davide Lorenzo Pesenti est le nouveau secrétaire général de la CES

La succession d’Erwin Tanner, qui prendra à partir du 1er janvier 2022 la direction de Missio Suisse, a été réglée : Davide Lorenzo Pesenti, né en 1982 à Locarno (TI) et qui a grandi à Grono (GR), lui succédera en effet. A Rome, les membres de la CES ont élu à l’unanimité leur nouveau secrétaire général.

  1. Pesenti a étudié la théologie à l’Université de Fribourg et à l’Athénée pontifical Saint-Anselme à Rome (théologie systématique) ainsi que les sciences des religions. Il a de l’expérience en aumônerie, notamment en qualité d’assistant pastoral de la cure de Sankt Josef à Horgen (ZH). Il a également été collaborateur scientifique à l’Institut de sciences liturgiques de l’Université de Fribourg. Depuis 2018, M. Pesenti est rédacteur auprès du centre des médias catholiquecath.chainsi qu’auprès de RTSreligion, et il a suivi avec succès au Centre de Formation au Journalisme et aux Médias à Lausanne une formation dans le journalisme transmédia. Depuis 2020, il est chargé de production auprès de RTS pour les services religieux retransmis par Eurovision.
  2. Pesenti habite dans le canton de Vaud, est marié et père d’un garçon.Il prendra son poste de secrétaire général de la CES le 1ermars 2022.

Les membres de la CES remercient cordialement Erwin Tanner, secrétaire général en fonction, pour ses fidèles services et lui souhaitent un avenir radieux auprès de Missio Suisse, avec la bénédiction divine.

Introduction du nouveau missel en français

En raison des difficultés d’approvisionnement du nouveau missel en français, l’introduction de celui-ci en Suisse, prévue à l’origine pour le premier dimanche de l’Avent 2021 (28 novembre 2021), a dû être reportée. La CES a ainsi confirmé rétroactivement la décision prise par la Conférence des ordinaires de la Suisse romande COR le 19 novembre dernier. Une nouvelle date sera fixée lorsque les nouveaux missels seront disponibles en quantité suffisante.

Synode diocésain 2023

Suite à la prolongation de la première phase du processus synodal jusqu’au 15 août 2022 par le Vatican, la CES a reporté le délai de remise des rapports des différents évêchés au Secrétariat général au 15 mars 2022. A cette première phase qui se déroule dans les diocèses locaux jusqu’à l’Assomption 2022 suivra en 2022/2023 la phase continentale, qui donnera à son tour une assemblée du synode diocésain en octobre 2023 à Rome.

Réorientation

La responsable Marketing et communication de la CES, Encarnación Berger-Lobato, quitte le secrétariat général de la CES fin février 2022. Comme elle avait communiqué aux évêques en septembre dernier, elle souhaite se consacrer à sa vocation qui s’est renforcée ces dernières années. Elle travaillera ainsi à l’avenir dans un établissement médico-social du canton de Berne, où elle se prodiguera des soins aux personnes âgées, aux malades et aux mourants. Mme Berger-Lobato avait pris la direction du département Marketing et communication en août 2016. Les membres de la CES la remercient sincèrement pour son dévouement et lui transmettent la bénédiction divine pour ses nouvelles activités.

Nomination

La CES a nommé Hélène Laurence Rey membre de la Commission pour le Dialogue avec les Musulmans (CDM). Hélène Laurence Rey est responsable de département au sein de la Fondation Christian Solidarity International (CSI-Suisse) et membre de la Commission « Tutti i fiori » du Mouvement des Focolari.

Conférence des évêques suisses (CES)

La Conférence des évêques suisses a été fondée en 1863. Elle a été la première assemblée d’évêques à se réunir régulièrement, avec une structure juridique propre et une fonction de direction ecclésiale. Organisée en association, elle regroupe les évêques catholiques de tous les diocèses et les abbés des abbayes territoriales de Suisse. L’organe suprême est l’assemblée plénière de tous les évêques, qui se réunit quatre fois par an.

Source: ZENIT.ORG, le 30 novembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s