L’ONG chrétienne qui intervient là où personne ne va plus, reçue par le Pape

Medair – Nath Fauveau, chef de projet chez Medair

L’ONG chrétienne qui intervient là où personne ne va plus, reçue par le Pape

Le pape François va rencontrer ce mercredi 22 septembre, à l’issue de son audience générale, une délégation de l’ONG chrétienne Medair.

Son nom ne vous dira peut-être rien. Pourtant, elle intervient aux quatre coins de la planète, dans les zones les plus isolées et inaccessibles. Ce mercredi 22 septembre, c’est au Vatican qu’une délégation de 14 membres de l’ONG chrétienne Medair est envoyée afin de rencontrer, pour la première fois, le pape François. Un évènement dont se réjouit Annick Balocco, directrice de Medair France. « Nous souhaitions le rencontrer depuis longtemps et lorsque j’en ai parlé à l’évêque de Valence – nous sommes installés dans la Drôme – il s’est chargé d’écrire au Pape pour lui demander une audience », explique-t-elle à Aleteia. « Nous avons reçu une chaleureuse réponse positive dans les jours qui ont suivi ! ».

Nous intervenons depuis 25 ans en Afghanistan et nous continuons encore aujourd’hui.

« L’ensemble des membres de Medair sont particulièrement touchés par les engagements du pape François auprès des plus démunis », reprend la directrice de Medair France. « Ses encycliques Laudato Si’ et Fratelli tutti ont un lien fort avec la mission de notre ONG ». Medair, qui compte près de 150 membres expatriés et 1.500 membres d’équipiers locaux, cible les populations les plus vulnérables – qu’il s’agisse de catastrophes naturelles ou de crises liées à des conflits politiques. L’urgence est le cœur de métier de Medair.

« Nous intervenons depuis 25 ans en Afghanistan et nous continuons encore aujourd’hui », explique ainsi Anninck Balocco qui n’en dira néanmoins pas plus afin de préserver leur mission. Au Yémen, « plus grave crise humanitaire actuelle avec 80% de la population qui nécessite une aide », Medair intervient là encore dans la plus grande discrétion sur les sujets liés à la nutrition et à l’accès à l’eau. Au Bangladesh, dans le camp de Kutupalong qui accueille les réfugiés rohingyas depuis 2017, l’ONG est extrêmement présente et mène, avec les autorités nationales, une campagne de vaccination contre le Covid-19. Et ce n’est là qu’une infime partie des théâtres où l’ONG intervient.

Medair a été créé il y a un peu plus de trente ans en Suisse par des chrétiens. « Nous accueillons des catholiques et des protestants avec toutes leurs tendances, mais nous n’avons pas de lien institutionnel avec des Églises », détaille encore Annick Balocco. « Ceux qui partent sur le terrain puisent dans leur foi commune la motivation et le soutien nécessaire, notamment par la prière ». Ce mercredi la délégation va remettre au Pape un livre illustrant les nombreuses missions menées par Medair. Le lendemain, jeudi 23 septembre, la délégation rencontrera le cardinal Peter Turkson, à la tête du dicastère pour le Service du Développement humain intégral. « Nous serions ravis que lors d’un prochain voyage il puisse se rendre auprès d’une de nos équipes de terrain », espère-t-elle.

Source: ALETEIA, le 21 septembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s