Malgré la pandémie, Savièse célébrera la Fête-Dieu

La Fête-Dieu est l’un des rendez-vous incontournables de la vie des cinq villages de la commune de Savièse.
La Fête-Dieu est l’un des rendez-vous incontournables de la vie des cinq villages de la commune de Savièse.

Malgré la pandémie, Savièse célébrera la Fête-Dieu

Comme l’an dernier, aucune procession ne rythmera la Fête-Dieu 2021 en Valais. A Savièse, lieu emblématique dudit rendez-vous, une manifestation aura tout de même lieu.

Savièse sans sa Fête-Dieu, ce serait un peu comme Nyon sans son Paléo ou Monthey privé de carnaval. Impensable. Bien qu’impacté pour la deuxième année consécutive par le Covid-19, le rendez-vous religieux aura bien lieu ce jeudi. Il a toutefois été revisité, mesures sanitaires obligent. La traditionnelle procession (Féita-Djyo) est supprimée, comme dans toutes les autres paroisses du Diocèse de Sion, à l’instar de Saint-Martin ou de Vouvry. Les messes, elles, auront lieu, notamment en la cathédrale de Sion.

La possibilité de regrouper 300 personnes pour une manifestation en plein air n’ayant été annoncée que la semaine dernière, les organisateurs du rendez-vous saviésan ont choisi de rester au programme défini. En clair: une messe organisée en extérieur, devant la chapelle du village d’Ormône, sur le coup de 10 h 30. Ellesera ouverte à cent personnes triées sur le volet (autorités, invités). Quelques musiciens et tambours, voire éventuellement quelques grenadiers et gardes pontificaux dans des propositions anecdotiques par rapport à ce qui est de coutume, seront de la partie.

Pour la population, la célébration sera retransmise, via un grand écran installé à Roumaz et via internet (site de la commune ou de la paroisse).

Mathias Reynard sur ses terres

«Nous avons voulu maintenir la tradition. C’est un honneur pour nos deux villages d’organiser cet événement», résume Marius Dumoulin, l’un des membres du comité de la Fête-Dieu des villages d’Ormône et de Roumaz. A cette occasion, Mathias Reynard, citoyen de Savièse, troquera son apparat de grenadier pour le costume-cravate de conseiller d’Etat.

L’an dernier, la manifestation s’était déroulée à Chandolin, tournus des cinq villages de la commune mis sur pied depuis 1827 oblige. Près d’une centaine de figurants en carton et en 3D avaient alors été installés dans certaines rues de la station pour y donner un semblant de vie.

Source: 20 minutes.ch, le 1er juin 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s