« Le pape viendra en France », affirme le cardinal Parolin à KTO

Cardinal Parolin, entretien à la chaine KTO, 29 janvier 2021, droits réservés

Cardinal Parolin, Entretien À La Chaine KTO, 29 Janvier 2021, Droits Réservés

« Le pape viendra en France », affirme le cardinal Parolin à KTO

Et la Chine, la pandémie, la réforme de la curie, la fraternité humaine…

« Le pape viendra en France », affirme le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin à la chaine de télévision catholique française KTO, dans un entretien diffusé ce 29 janvier 2021. Il confirme que le pape tient à son voyage en Irak, et il revient également sur le projet de loi français sur les séparatismes, et la délicate question de la Chine.

Interviewé par la directrice de la chaine, Philippine de Saint-Pierre, le « numéro 2 » du Vatican fait état de la « disponibilité » et du « désir » du pape, qui a été invité plusieurs fois par les autorités ecclésiastiques et civiles de l’Hexagone, à venir dans le pays. Mais aucune date n’est pour le moment avancée.

Dans cet entretien d’une demi-heure réalisé à la nonciature apostolique à Paris, le cardinal Parolin évoque notamment sa mission de plus proche collaborateur du pape, à la tête de la secrétairerie d’Etat, organisme qui affronte avec le pape « tous les problèmes de l’Eglise ».

Il fait le point sur les futures étapes de la réforme actuelle de la curie romaine : « On parle de la fusion de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples avec le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation ; de celle de la Congrégation pour l’éducation catholique avec le Conseil pontifical de la culture. » La nouvelle constitution de la Curie ne devrait pas tarder à être finalisée, « d’ici la fin de l’année », estime le cardinal.

Dans cette réforme, explique-t-il encore, le pape a voulu affronter les problèmes « pour rendre la Curie romaine la plus transparente possible », car « les peuples n’accepteront l’Evangile que de la part d’une Eglise complètement transparente… évangélique ».

Encourager les chrétiens en Irak

Un peu plus d’un mois avant le voyage apostolique prévu en Irak (5-8 mars), le secrétaire d’Etat confirme que le pape tient à ce déplacement, « malgré les difficultés » : il « veut aller en Irak… surtout pour encourager les chrétiens », mais aussi pour soutenir le dialogue interreligieux et « la stabilité politique du pays ».

Le cardinal Parolin salue la signature du Document sur la fraternité humaine – par le pape et l’imam d’Al-Azhar le 4 février 2019 – qui marque selon lui « un grand progrès dans les rapports entre chrétiens et musulmans ». « Si nous étions tous convaincus de la fraternité universelle, le monde changerait, et beaucoup ! », s’exclame-t-il en rappelant que l’Eglise ne fait pas de politique mais « doit éclairer les consciences, réveiller les consciences ».

Interrogé sur le projet de loi contre les séparatismes en France, il souligne « la complexité » de la question et met en garde contre une loi qui « risque de remettre en question des équilibres qui se sont créés depuis un siècle », depuis la loi de séparation de 1905. Il souhaite que les propositions des évêques français soient prises en compte pour « ne pas créer de problèmes ultérieurs ».

Les religions ont « un rôle à jouer », elles doivent pouvoir « faire entendre leur voix », parfois même là où « la politique est aphone, elle ne sait pas quoi dire », affirme le cardinal. Il peut arriver aux catholiques d’être « à contre-courant », mais, ajoute-t-il, ils ne doivent pas chercher « le conflit pour le conflit ». Il appelle à une confrontation « loyale, directe, sincère ».

Enfin, le secrétaire d’Etat évoque l’accord – critiqué par certains – sur la nomination des évêques en Chine : la situation est « extrêmement complexe et difficile, il peut y avoir différents points de vue », mais le pape François privilégie « la politique des petits pas ». Ainsi cet accord ne sert pas à « résoudre tous les problèmes », il est seulement un point de départ.

Cet entretien sera diffusé sur KTO à 23h10 ce 29 janvier, puis le 30 janvier à 12h15 et 23h20, et le 31 janvier à 11h20 et 19h20. Il est visible sur la chaîne YouTube de KTO : 

Source: ZENIT.ORG, le 29 janvier 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s