Irak : un comité pour restituer les biens immobiliers usurpés aux chrétiens

Cathédrale catholique du Kurdistan irakien © Vatican Media

Cathédrale Catholique Du Kurdistan Irakien © Vatican Media

Irak : un comité pour restituer les biens immobiliers usurpés aux chrétiens

Initiative du responsable chiite Muqtada al Sadr

Le responsable chiite Muqtada al Sadr a créé un Comité chargé de recueillir et de vérifier les cas d’expropriation abusive de biens immobiliers subis ces dernières années par les propriétaires chrétiens en Irak, rapporte l’agence vaticane Fides ce 4 janvier 2021.

Chef de la formation politique sadriste qui jouit d’une forte représentation au Parlement irakien, Muqtada al Sadr a publié une déclaration à ce sujet, donnant le nom des collaborateurs du Comité et les adresses mail et les comptes whatsapp auxquels les chrétiens peuvent envoyer les documents relatifs à la propriété de biens immobiliers – maisons et terrains – usurpés.

Le but de l’opération, précise la même source, est de « rétablir la justice en mettant fin aux violations des droits de propriété des chrétiens même lorsqu’elles ont été commises par le mouvement sadriste ». Tous les chrétiens, y compris les familles émigrées, peuvent se signaler au Comité d’ici la fin du ramadan prochain (mi-mai 2021).

Dans la matinée du 3 janvier, une délégation envoyée par Muqtada al Sadr et conduite par le cheikh Salah al-Obaidi a rendu visite au patriarche de Babylone des Chaldéens, le cardinal Louis Raphaël Ier Sako, pour lui présenter des voeux de Noël et une copie du document instituant le Comité.

Le vol « légalisé » des propriétés des familles chrétiennes, nourri par la corruption de fonctionnaires, est étroitement lié à l’exode massif des chrétiens irakiens après les interventions militaires des Etats-Unis pour mettre fin au régime de Saddam Hussein, explique Fides. Les escrocs s’approprient des maisons et immeubles demeurés vides. Dès le début de 2016, Muqtada al Sadr avait soutenu la nécessité de restituer ces biens à leurs légitimes propriétaires.

Muqtada al-Sadr est connu pour avoir été également le chef de l’armée du Mahdi, la milice – officiellement dissoute en 2008 – créée en 2003 pour combattre les forces armées étrangères présentes en Irak après la chute du régime de Saddam Hussein.

Source: ZENIT.ORG, le 4 janvier 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s