Grand Rosaire du samedi 1er février : Mystères Douloureux

Mystères Douloureux

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

2. La Flagellation

3. Le Couronnement d’épines

4. Le Portement de Croix

5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

Nous pouvons aborder ces Mystères Douloureux en lisant et méditant cet extrait de l’Épître de saint Jacques (Chap. I, 2-4) :

« 2 Ne voyez qu’un sujet de joie, mes frères, dans les épreuves de toute sorte qui tombent sur vous ; 

3 sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. 

4 Mais que la patience soit accompagnée d’œuvres parfaites, afin que vous soyez parfaits et accomplis, ne laissant à désirer en rien. » 

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46 ; Évangile selon Saint Marc 14, 32-42 ; Évangile selon Saint Luc 22, 39-46
  • Méditation : Bienheureux Jerzy Popieluszko, martyr de la foi(1947-1984) : Prêtre polonais, aumônier du syndicat Solidarnosc et opposant célèbre au régime communiste dans son pays. Il condamnait régulièrement la pratique de l’avortement et célébrait dans sa paroisse des messes dites « Messes pour la Patrie ». Capturé, torturé puis assassiné sur les ordres du régime communiste en place, son martyre a renforcé l’unité et la foi du peuple polonais, suscitant beaucoup de conversions et de vocations sacerdotales.

Bienheureux Jerzy Popieluszko, Le Chemin de ma Croix :

« L’homme qui témoigne de la vérité est un homme libre même dans des conditions extérieures d’esclavage, même dans un camp, dans une prison ». 

  • Prière :

Seigneur Jésus, faites que la Vérité nous rende libres, et que ce soit le cas pour de plus en plus de personnes !

Notre-Dame-de-la-Passion, faites de nous des témoins de la Vérité où que nous soyons !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

2. La Flagellation

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 26 ; Évangile selon Saint Marc 15, 15 ; Évangile selon Saint Jean 19, 1
  • Méditation : Bienheureux Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967). De son vrai nom Henri Grialou, prêtre français entré dans l’ordre des Carmes Déchaux en 1922. Il a fondé, avec plusieurs femmes laïques, l’Institut Notre-Dame de Vie, reconnu de droit pontifical en 1962. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Marie et vénérait beaucoup sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Il a laissé des écrits très célèbres, dont Je veux voir Dieu(1949), qui a connu un grand succès dès sa parution.

Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus, Assidus à la prière avec Marie – Méditations sur les Mystères du Rosaire, 2èmeMystère douloureux : « La Flagellation » :

« Nous voulons être purs, Ô Jésus.

Donnez-nous votre pureté, donnez-nous la pureté de votre Mère. Elle est nécessaire à notre fécondité spirituelle. Faites-nous en comprendre la valeur et la nécessité.

Que notre corps devienne l’instrument de la grâce. Que notre chair, comme la vôtre, serve à la réalisation des desseins divins, qu’elle serve aussi à rayonner votre vie, Ò Jésus, qu’elle serve aux travaux que vous nous réservez. »

  • Prière :

Seigneur Jésus, protégez le célibat des prêtres !

Notre-Dame-de-la-Passion, aidez-nous à faire de notre chair notre alliée dans la foi, et non notre ennemie !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

3. Le Couronnement d’épines

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 27-31 ; Évangile selon Saint Marc 15, 16-20 ; Évangile selon Saint Luc 23, 8-12 ; Évangile selon Saint Jean 19, 2-6
  • Méditation :Saint Thomas More(1478-1535). Issu d’une bonne famille londonienne, il fait des études à Oxford, hésite à entrer dans les ordres puis devient avocat. Il se marie, a 4 enfants et se remarie après le décès de son épouse. Il devient magistrat et fait une carrière politique brillante : le roi Henri VIII lui confie des postes clés dans son gouvernement. Parallèlement, il écrit des ouvrages devenus aujourd’hui des classiques, comme L’Utopie. Ami  avec de grands penseurs (Érasme et John Colet), esprit brillant pétri d’humour, humaniste chrétien, il donne une excellente éducation à ses enfants. Mais saint Thomas More refuse de suivre le roi lorsque celui-ci provoque le schisme anglican parce que le Pape refuse de déclarer nul son mariage (il veut alors épouser Ann Boleyn). En 1535, Thomas More est arrêté, accusé de haute trahison puis condamné à être pendu, éviscéré et écartelé (peine commuée au dernier moment en décapitation). Martyr de l’Église catholique, saint Patron des responsables de gouvernement, des hommes politiques et des avocats.

Saint Thomas More, Lettre au précepteur de ses enfants le 28 mai 1518 :

« Mon cher Gonell, 

Afin de bannir ce fléau de la vaine gloire loin de mes enfants, je vous demande, à vous, à leur mère ainsi qu’à leurs amis de ne cesser de leur redire, de leur répéter inlassablement et de faire pénétrer dans leur tête que la vaine gloire est méprisable, qu’elle mérite seulement qu’on crache sur elle, et que rien n’est plus sublime que l’humble modestie si souvent louée par le Christ. »

  • Prière :

Seigneur Jésus, détachez-nous à tout jamais de la vaine gloire et du désir de plaire !

Notre-Dame-de-la-Passion, donnez-nous votre humble modestie !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

4. Le Portement de Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 32-34 ; Évangile selon Saint Marc 15, 20-23 ; Évangile selon Saint Luc 23, 26-32 ; Évangile selon Saint Jean 19, 17
  • Méditation : Saint John Henry Newman (1801-1890). Il est né dans une famille anglaise d’un père banquier et d’une mère issue du protestantisme. Il a vécu un profond et intense cheminement spirituel : adolescent, il adhère au protestantisme évangélique mais il se rapproche progressivement de l’anglicanisme. Il étudie le droit à Oxford mais entre finalement dans les Ordres au sein de l’Église anglicane en 1824. Il devient un des principaux acteurs du Mouvement d’Oxford (dont le but était de mettre en avant les aspects du catholicisme dans l’anglicanisme, et donc d’insister sur la légitimité de l’anglicanisme au niveau de la succession apostolique). Ses lectures, sa réflexion et son intense vie spirituelle le rapprochent graduellement du catholicisme auquel il se convertit en 1845. Il entre dans les Ordres au sein de la Congrégation de l’Oratoire où il est ordonné prêtre en 1847. Créé Cardinal en 1879, il est une des figures majeures du catholicisme britannique : ecclésiastique, théologien et écrivain, il a laissé une œuvre considérable qui s’impose désormais comme une référence.

Saint John Henry Newman, L’Antichrist, (Ad Solem, 1995) : « Homélie sur la persécution de l’Antichrist »:

« Voilà ce que j’avais à dire au sujet de la dernière persécution et de ses signes. Et il est sans nul doute salutaire d’y penser, même si, dans le détail, il est possible que nous nous méprenions. Il pourrait après tout s’agir d’une persécution qui, sans être sanglante ni mortelle, userait de l’artifice et du subterfuge, fondée non pas sur des miracles, mais sur des prodiges naturels et des pouvoirs développés par l’ingéniosité humaine, autrement dit des réalisations de l’homme dans les mains du diable. Satan pourrait choisir ses armes de mystification les plus inquiétantes – se dissimuler – ou tenter de nous séduire dans les petites choses, et ainsi écarter l’Église, non pas d’un coup mais insensiblement, de sa véritable mission. Je suis persuadé qu’il a fait beaucoup en ce sens au cours des derniers siècles. Je crois qu’il a éloigné chaque branche de l’Église dans une direction ou dans une autre, dans n’importe quelle direction, pourvu qu’elle s’éloigne de la vérité qui est en Jésus, et de la foi séculaire sur laquelle l’Église fut édifiée, avant la division de l’Orient et de l’Occident. Il est dans sa politique de nous séparer et de nous diviser, de nous arracher graduellement du rocher de notre force. Et s’il doit y avoir persécution, il se peut qu’elle arrive peut-être au moment où, dans toute la chrétienté, nous serons tous à ce point divisés, amoindris, envahis de schismes, si proches de l’hérésie ; au moment où, ayant renoncé à notre indépendance et à notre souveraineté, nous nous serons coulés dans le monde et dépendrons de sa protection. Alors, à ce moment, il pourra fondre sur nous dans toute sa fureur, autant que Dieu le lui permettra ; alors, soudainement, l’Empire romain pourra s’effondrer, l’Antichrist apparaître en persécuteur, et les nations barbares alentour se ruer à l’assaut. Mais, comme toutes choses, celles-ci sont dans la main de Dieu – laissons-les là. »

  • Prière :

Seigneur Jésus, accordez-nous le courage et la force face aux persécutions !

Notre-Dame-de-la-Passion, aidez-nous à garder toujours notre foi intacte, et à nous abandonner à la volonté de Dieu!

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 35-54 ; Évangile selon Saint Marc 15, 24-39 ; Évangile selon Saint Luc 23, 33-49 ; Évangile selon Saint Jean 19, 18-37
  • Méditation : Saint Jean Chrysostome (entre 344 et 349-407). Né à Antioche, il a été Archevêque de Constantinople. Son éloquence est à l’origine de son surnom : en effet, Chrysostome signifie en grec ancien « Bouche d’or ». Saint et Docteur des Églises Catholique, Orthodoxe et Copte, il est aussi Père de l’Église grecque. Il nous reste de lui de nombreux écrits. Saint Patron des orateurs sacrés et des présentateurs de télévision, il est invoqué dans les cas d’épilepsie et pour se débarrasser de ses vices.

Saint Jean Chrysostome :

« C’est ce Corps, ce même Corps de mon Dieu, ici présent, que les Mages ont adoré sur la crèche ; c’est ce Corps au pied duquel sont tombés ces barbares, avec crainte et tremblement ; et ils avaient fait un long chemin pour Le trouver. C’est à cause de ce Corps que je ne suis plus terre et boue. C’est à cause de ce Corps que je ne suis plus captif, mais libre. C’est à cause de ce Corps que je puis espérer le Ciel. C’est ce Corps qui a été si durement frappé et cloué au gibet de la Croix, c’est ce Corps que n’a point vaincu la Mort. C’est à cause de ce Corps que le soleil a éteint ses rayons ; c’est à cause de ce Corps que le voile du Temple s’est déchiré en deux, que les pierres se sont fendues, et que toute la terre a tremblé. C’est de ce Corps, de ce même Corps tout sanglant et percé d’une lance, qu’a jailli sur le monde entier une Source de Sang et d’Eau. Et ce Torrent a sauvé le monde. »

  • Prière :

Seigneur Jésus, pardonnez aux pécheurs et convertissez-les !

Notre-Dame-de-la-Passion, par les mérites de Votre Divin Fils et de Son sang répandu sur la Croix, priez pour le salut du monde !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Source: https://hozana.org/publication/73844-grand-rosaire-du-samedi-1er-fevrier-mysteres-douloureux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s