Le chapelet est notre arme !

En 2019 les thèmes choisis pour la « 27ème Semaine internationale de prière et de jeûne à la Basilique du Sanctuaire National de l’Immaculée Conception » à Washington DC, la capitale américaine, étaient : la défense de la vie, la miséricorde, le pardon et la guérison.

L’événement comprenait la récitation des mystères douloureux, joyeux et glorieux du Rosaire dirigés par divers groupes nationaux venant de paroisses de la région de Washington DC et une messe célébrée par l’évêque local, Mgr. Charles Pope, curé de l’église Holy Comforter – St Cyprian.

Maureen Flynn, l’organisatrice de l’événement avec son mari Ted, a fait l’éloge d’un autre intervenant, le père Ubald Rugirangoga, du Rwanda : « De nombreux signes et miracles accompagnent ce prêtre qui a survécu au génocide », a-t-elle dit.

La Semaine internationale de prière et de jeûne a débuté pour la première fois en 1989 au capitole des États-Unis (siège de l’assemblée législative du pays à Washington DC) comme une journée de prière pour mettre fin à l’avortement, suivie de sept jours de prière devant le Saint-Sacrement. Elle a été transférée ensuite à la Basilique Nationale en 1997 parce que, selon Maureen Flynn dans une interview pour Catholic News Service, « C’est ce que Notre Dame souhaite : elle veut que son Fils soit adoré ».

Selon elle, le but de cette Semaine de prière et de jeûne n’est pas de faire de la politique mais d’agir spirituellement : « De plus en plus de personnes, une fois qu’elles ont réalisé que le chapelet est une arme surnaturelle, se mettent à le prier », remarque-t-elle. Cet événement est organisé en collaboration avec, entre autres, la Légion de Marie, les Prêtres pour la Vie et le Rosaire d’un Océan à l’autre.

En s’adressant aux participants le 2 novembre 2019, Ted Flynn, son mari, a déclaré que pour lui, le côté le plus positif de cette journée était que « les prêtres entendent les meilleures confessions de l’année. Si nous nous servons des outils que la Bienheureuse Mère et le Ciel nous ont donnés, a-t-il dit en conclusion, nous gagnerons. Les bases spirituelles et les bases politiques doivent travailler ensemble.

Adapté d’un article de Kurt Jensen pour Catholic News Service, du 8 novembre 2019

Catholic Philly (Le journal catholique de Philadelphie, en Pennsylvanie, USA)

Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Source: https://us3.campaign-archive.com/?e=011dea2e3f&u=bbaf519c73482457368060b5b&id=88eb10580a

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s