Sanctuaire de Fatima – 08.09.2019 – Nativité de la Très Sainte Mère de Dieu. L’évêque de garde a désigné Jésus comme le moyen de changer le monde

Dans l’homélie de cette messe dominicale célébrant la Nativité de Notre-Dame, Manuel Felicio a pris l’exemple de Marie pour exhorter les pèlerins à donner leur vie pour l’annonce de la Bonne Nouvelle.  

La première parole de l’évêque de Guarda a été adressée en particulier aux milliers de jeunes qui ont participé ce week-end au pèlerinage national des convocations fraternelles. Rappelant la dynamique de la première réunion de ce mouvement ecclésial de la jeunesse, D. Manuel da Rocha Felicio a souligné l’espoir du changement que le monde place pour les jeunes. «Dans votre mémoire, il y a certainement ces trois jours de fortes expériences de rencontre vivante avec la personne du Christ dans un climat de fête, de partage fraternel, de prière et de silence. Vous vous souvenez également de la façon dont ils ont profondément changé votre vie. Le quatrième jour, vous avez su créer un engagement généreux au service des frères, qui attendent de vous la nouveauté et la différence de l’Évangile », a déclaré le prélat à un moment qui a culminé en une ovation de la part de l’assemblée.  

Puis, rappelant la fête de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie célébrée aujourd’hui, le président de la célébration a médité sur la Parole proclamée, soulignant l’invitation à suivre Jésus présentée par l’Évangile de ce dimanche.

«Nous voulons dire oui, comme Marie, à l’invitation même de Jésus à le suivre de très près, en plaçant sa personne au-dessus de tout, y compris des biens les plus sacrés, tels que la famille. Il en va de même pour les biens matériels, dont notre condition humaine ne peut se passer, mais que nous devons toujours savoir comment les mettre à leur place », a-t-il averti.

À partir de la Parole proclamée du Livre de la Sagesse, D. Manuel da Rocha Felicio a insisté sur l’importance d’utiliser les capacités humaines pour les desseins de Dieu et pour la construction d’un «monde meilleur».

« Quand nous savons combiner nos capacités avec les dons qui viennent d’En-Haut et le don du Saint-Esprit, nous sommes mieux en mesure d’examiner les desseins de Dieu et de mieux comprendre le monde qui nous entoure, et  d’accorder l’attention nécessaire à nos relations humaines. »

Relevant l’influence de la « lumière de la foi par  la puissance du Saint-Esprit » dans l’histoire du monde pour afin que  la « dignité de la personne et les droits de l’homme s’imposent à travers les âges, le prélat a mis fin à son homélie rappelant l’année de la mission et exhortant l’assemblée des pèlerins «à se donner dans la mission, et à prendre  au sérieux le mandat de Jésus d’apporter la bonne nouvelle à tous».

Outre les jeunes des Pactes fraternels, des pèlerins du territoire national et de l’étranger ont participé à la célébration: Espagne, Italie, Allemagne, Suisse, Pologne, Irlande, États-Unis d’Amérique, Inde, Sri Lanka, Vietnam et Indonésie.

Cet après-midi à 15h30 aura lieu dans la basilique Notre-Dame du Rosaire de Fatima le quatrième exposé pastoral des «Rencontres dans la basilique» de cette année, au cours duquel Pedro Valinho Gomes présentera le thème «Francisco Marto, pèlerinage intérieur». La réunion, qui se termine par un récital de l’organiste António Mota, est gratuite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s