Marie et le baptême de Jésus

Marie et le baptême de Jésus

Marie n’est apparemment pas présente au Jourdain au moment du baptême de Jésus, mais elle communie par toute sa vie à la signification de cet événement. Le saint pape Jean Paul II a fait du baptême de Jésus au Jourdain le premier mystère lumineux du Rosaire.

En effet, le Jourdain a un rôle symbolique en tant que frontière avant l’entrée dans la terre de Canaan (Josué 6). Se plonger dans le Jourdain, c’est refaire symboliquement tout le parcours spirituel d’Israël, l’appel de Dieu, la sortie d’Egypte, le Sinaï, la marche au désert en y recevant la manne pour chaque jour.

Marie a personnellement fait ce parcours spirituel. Marie se sait aimée de Dieu qui s’est penché sur elle (Lc 1, 48). Elle se sait choisie de Dieu qui fait Alliance avec elle. Nous pouvons comparer l’Annonciation et l’Alliance au Sinaï. Marie s’est mise en route, en confiance.

Le fait qu’au baptême du Christ l’Esprit Saint soit représenté par la colombe (Mt 3,16 ; Mc 1, 10 ; Lc 3, 22 ; Jn 1, 32) doit aussi être interprété sur l’arrière fond biblique. La colombe est une image pour parler d’Israël dont le Seigneur est l’époux, une image qui désigne donc le peuple, un peuple à construire ou à sauver, à rassembler dans une nouvelle Alliance. En harmonie avec la symbolique de la colombe, l’Annonciation est une Alliance, l’Incarnation est une noce de l’humanité avec Dieu. La colombe est aussi un animal de sacrifice annonçant l’offrande du Christ. 

Nous avons dit que Marie et Joseph ont aussi été capables d’un acte d’offrande, d’un sacrifice personnel dépassant ce que la loi prescrivait. La Présentation de Jésus au temple pourrait avoir été une offrande pour tout le peuple Juif, « pour leur purification » (Lc 2, 22).

De plus, au Jourdain, la voix céleste dit de Jésus qu’il est le Fils du Père… Marie garde ce mystère depuis l’Annonciation. Au Jourdain, le geste de Jésus préfigure sa passion pour les pécheurs. Marie sera présente au calvaire… 

Françoise Breynaert  

Extraits de A l’écoute de Marie, tome I, p. 131-133

Adapté de : L’Encyclopédie Mariale

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s