Qu’est-ce que le rosaire ?

Qu’est-ce que le rosaire ?

Le rosaire, la prière préférée de nombreux catholiques dans le monde, remonte au XIIIe siècle. C’est dans les années 1500 que le pape Pie V a fixé les 15 mystères originaux du rosaire, tels qu’ils sont priés aujourd’hui. Il a également désigné le 7 octobre comme la fête de Notre-Dame du Rosaire et le mois d’octobre est dédié à Notre-Dame du Rosaire.

Ce ne sont pas, en fait, des mystères au sens où nous l’entendons, mais des événements de la vie de Jésus et de sa Mère bénie, Marie, qui peuvent par certains côtés présenter un défi à notre entendement.

Jusqu’à récemment, ils étaient au nombre de cinq : les mystères joyeux, priés le lundi et le samedi : 

l’Annonciation ;

la Visitation ;

la Naissance de Jésus ; 

la Présentation de Jésus au Temple ;

les Retrouvailles de Jésus au Temple.

Les mystères douloureux, priés le mardi et le vendredi, sont centrés sur les événements qui se sont produits à la fin de la vie de Jésus. Il s’agit de : 

l’agonie de Jésus au Jardin des Oliviers ; 

la flagellation au pilier ; 

le couronnement d’épines ; 

le port de la Croix ; 

la crucifixion et la mort de Jésus.

Les mystères glorieux, priés le mercredi et le dimanche, font appel à notre foi car ils « défient la raison ». Il s’agit de : 

la Résurrection, qui est la raison pour laquelle nous célébrons le dimanche de Pâques ; 

l’Ascension de Jésus au Ciel ; 

la venue de l’Esprit Saint sur les Apôtres ; 

l’Assomption de la Mère de Jésus, Marie, au Ciel ; 

le couronnement de la Vierge Marie comme Reine du Ciel et de la Terre.

En 2002, cinq mystères lumineux (priés le jeudi) ont été ajoutés par saint Jean-Paul II : 

le baptême de Jésus dans le Jourdain ; 

les noces de Cana ; 

la proclamation du Royaume ; 

la Transfiguration ; 

l’institution de l’Eucharistie.

Tous ces mystères se trouvent dans les lectures évangéliques du Nouveau Testament. La finalité de la prière du rosaire est de méditer, de réfléchir sur chaque mystère. Qu’enseigne-t-il ? Quel rapport a-t-il avec mes expériences de vie ? Les gens récitent le chapelet pour différentes raisons : pour une personne qui est malade, avant de s’engager pour la vie, pour ceux qui ont demandé des prières, ou tout simplement pour passer du temps seul à seul avec Jésus.

Sœur Jeanne Snyder, RSM, est sœur de la congrégation de la Miséricorde aux États-Unis

The meaning behind praying the Rosary

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s